publicité

Fusillade à Montpellier : un conflit ancien entre deux familles à l'origine du drame

L'homme tué par balle et l'autre blessé jeudi matin sur le parking de la clinique Saint-Jean sont deux frères qui rendaient visite à leur père hospitalisé à Montpellier. D'après le procureur de la République, un conflit ancien entre deux familles serait à l'origine du drame.

  • Sylvie BONNET avec l'AFP
  • Publié le , mis à jour le
Après les coups de feu à la clinique Saint-Jean et le bouclage du quartier, l'avenue Bertrand Buisson à été rouverte à la circulation vers 13h00. © Carine Alazet

© Carine Alazet Après les coups de feu à la clinique Saint-Jean et le bouclage du quartier, l'avenue Bertrand Buisson à été rouverte à la circulation vers 13h00.


L'homme qui a été tué par balle et l'autre homme blessé jeudi matin, sur le parking de la clinique Saint-Jean, sont deux frères. Le suspect des tirs mortels a été interpellé. C'est ce qu'a confirmé le parquet après le bouclage du quartier, autour du stade Philippidès, en fin de matinée.

D'après le procureur de la République, Christophe Barret, les deux frères rendaient visite à leur père hospitalisé et un troisième homme les attendait à la sortie et leur a tiré dessus.

Le blessé a été hospitalisé et un suspect en voiture a été rapidement interpellé par des gendarmes. En possession d'une arme, le suspect "s'est laissé interpeller" sans résister, à précisé le procureur.

Selon les premiers éléments de l'enquête, "un conflit ancien entre deux familles" pourrait être à l'origine du drame.

Montpellier : un mort et un blessé dans une fusillade sur le parking de la clinique Saint-Jean

Reportage F3 LR : C.Alazet, F.Jobard et F.Detranchant  -  F3 LR

 

les + lus
les + partagés