INFO FRANCE 3 : une mission interministérielle pour Hélène Mandroux ?

Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a reçu, mercredi, Hélène Mandroux à Matignon. Pour qu'elle renonce à être tête de liste aux municipales de Montpellier en mars, il lui aurait proposé une mission interministérielle, qu'elle aurait acceptée. Mission bientôt officialisée par François Hollande.

  • Par Fabrice Dubault
  • Publié le , mis à jour le
Hélène Mandroux en meeting pour le PS en 2010 © PASCAL GUYOT / AFP

© PASCAL GUYOT / AFP Hélène Mandroux en meeting pour le PS en 2010


Pour solutionner la question de la candidature socialiste aux municipales de 2014 à Montpellier, il aura fallu l'arbitrage du premier ministre et probablement de l'Elysée.
Montpellier, 8e ville de France, est détenue par Hélène Mandroux, bientôt 73 ans, élue sous la bannière socialiste.

Les instances fédérales, puis les instances nationales n'ont pu parvenir à trouver un accord entre les 3 candidats en lice à la candidature PS, (la sortante Hélène Mandroux, Jean-Pierre Moure et Philippe Saurel).

C'est donc le premier ministre qui a pris personnellement le dossier en main. L'entretien avec Hélène Mandroux a duré entre 30 et 45 minutes.
Il aurait su faire infléchir Hélène Mandroux dans sa volonté de se représenter comme tête de liste PS à la mairie de Montpellier.

Cette mission interministérielle serait officialisée par le président de la République, lors d'une entrevue entre François Hollande et Hélène Mandroux, dans quelques semaines, à l'Elysée.

Selon nos informations, c'est le président de l'Agglomération de Montpellier, Jean-Pierre Moure, qui tiendrait la corde pour l'investiture socialiste.

Le service communication de la mairie de Montpellier nous a fait parvenir ce communiqué à 18h49, mercredi.

"Hélène Mandroux, maire de Montpellier, a rencontré aujourd'hui à son invitation, Monsieur le 1er ministre Jean-Marc Ayrault qui souhaitait évoquer avec Madame le maire la situation et les enjeux d'avenir à Montpellier.

L'entretien qui a duré une demi-heure s'est déroulé dans un climat empreint de cordialité et de responsabilité. Monsieur le 1er Ministre s'est montré attentif aux conditions de la réussite des projets de la 8eme ville de France.

À aucun moment, il n'a été question de proposition particulière faite à Madame le maire.

Hélène Mandroux a confirmé au Premier Ministre sa détermination à rassembler dans la perspective des élections municipales 2014."


Paris : Hélène Mandroux bientôt à la tête d'une mission interministérielle

Hélène Mandroux - biographie express

Hélène Mandroux-Colas, née le 1er décembre 1940 à Montpellier, est une femme politique socialiste et médecin généraliste française.
Elle succède à Georges Frêche, comme maire de Montpellier, en avril 2004.
Hélène Mandroux est élue maire en 2008, puis elle conduit la liste du Parti socialiste aux élections régionales de 2010 en Languedoc-Roussillon.

Elle est élue, au second tour des municipales de 2008, avec 51,88 % des suffrages, dans une triangulaire réunissant l'UMP Jacques Domergue et les Verts emmenés par Jean-Louis Roumégas.

les + lus
les + partagés