Vinisud à Montpellier : les viticulteurs espagnols et italiens veulent s'implanter sur le marché français

Le salon Vinisud, vitrine du vin en France, rassemble à Montpellier 1700 exposants. Une majorité d'entre eux est français mais de plus en plus, Espagnols et Italiens espèrent y trouver de nouveaux marchés.

  • P.S. avec P. Bard
  • Publié le
Une dégustation au salon Vinusud à Montpellier le 15 février 2016. © PHOTOPQR/LA PROVENCE

© PHOTOPQR/LA PROVENCE Une dégustation au salon Vinusud à Montpellier le 15 février 2016.

C'est le rendez-vous incontournable des vignerons du Sud, vitrine du premier vignoble mondial, et le cru 2016 de Vinisud n'échappe pas a cet engouement.

1700 exposants

Avec plus de 1700 exposants venus de l'arc méditerranéen, ce salon qui se déroule en alternance avec Vinexpo à Bordeaux a désormais atteint l'âge adulte, et attire d'années en année davantage de vignerons étrangers. Pour preuve  : le nombre de professionnels espagnols ou italiens qui a augmenté de 20% par rapport à l'édition 2014.

Le vin espagnol dans les moeurs françaises

"Je pense que le vin espagnol rentre de plus en plus dans les mœurs des familles françaises, remarque Hugo Mazel, vigneron en Aragon (Espagne), et un salon comme Vinisud nous permet de rencontrer de nouveaux importateurs, des petits cavistes qui connaissent nos produits. C’est devenu un salon incontournable pour nous."
Vinisud à Montpellier : les viticulteurs espagnols et italiens veulent s'implanter sur le marché français

Reportage : P. Bard, F. Detranchant  -   - 


Si nos voisins ibériques sont particulièrement bien représentés, la botte italienne est également là, avec de nouveaux venus : "beaucoup d’importateurs du Nord de l’Europe nous ont conseillé de venir ici", explique Mérino Barbieri, vigneron Sicilien.

Passage obligé

Mais bien évidemment la grande majorité des exposants reste francaise, avec des vins languedociens particulièrement bien représenté. Pour les vignerons locaux, et les vigneronnes, Vinisud est un passage obligé.

On attend pour ce cru 2016 de Vinisud plus de 32 000 visiteurs, dont un tiers d'étrangers, un millésime place sous le signe de la sortie de crise pour le vignoble languedocien.
  • Beaune : La "Viti" va commencer sa rénovation

    A Beaune, l'Etablissement public local d'enseignement et de formation professionnelle agricole (EPLEFPA) va entamer une phase d'importants travaux de rénovation dès les vendanges terminées. Cet établissement est une institution, la "Viti" souffre de locaux vétustes, datant du début des années 60.

    Mis à jour le 26/09/2016
  • Le malbec et l'AOC Cahors continuent à séduire les producteurs argentins

    Ils ont contribué à la renommée du cépage malbec à travers le monde avec leurs immenses plantations à fort rendement. Aujourd'hui, les Argentins portent leur regard et pour certains leurs ambitions de développement sur l'AOC Cahors. Une belle reconnaissance pour le "black wine".

    Mis à jour le 23/09/2016
  • Sud Bourgogne : Début des vendanges pour les crémants

    L'alternance de la météo ne favorise pas la tâche des viticulteurs en ce moment, les vendanges ont néanmoins débuté dans le Sud Bourgogne. C'est le cas des crémants sur la commune de Sologny en Saône-et-Loire.

    Mis à jour le 17/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

Port-Camargue (30) : Kito de Pavant en route vers Les Sables-d'Olonne et le Vendée Globe

Derniers préparatifs, ce lundi matin, pour Kito de Pavant et son géant des mers high tech qui ont pris la direction des Sables-d'Olonne à 14h18. Le 6 novembre, ils seront au départ de la course mythique du Vendée globe. Ce sera la 3e participation du skipper héraultais.

Reportage : P.barbes et P.Trouillet

© F3 LR

Lire l'article
Kito de Pavant et son voilier quittent Port-Camargue pour Les Sables-d'Olonne
les + lus
les + partagés