publicité

Un agriculteur héraultais transforme les broussailles broyées... en or

Pour la journée internationale des forêts, vous allez voir que même les broussailles peuvent se transformer en or. Démonstration avec un agriculteur héraultais qui a inventé un procédé pour recycler les buis, avec des débouchés surprenants. Reportage à Saint-Maurice-Navacelles.

  • Par Fabrice Dubault
  • Publié le
Saint-Maurice-Navacelles (Hérault) - - mars 2016. © F3 LR

© F3 LR Saint-Maurice-Navacelles (Hérault) - - mars 2016.


En débroussaillant la forêt, Nicolas Brahic a bâti son projet : copier la nature afin de transformer le buis en or !

Au lieu de simplement couper le buis, son idée est de le récolter.
La broussaille est broyée pour être recyclée. Elle peut évidemment servir de compost pour fertiliser les terres agricoles. Mais pas seulement.
Eleveur de cochons bio, Nicolas Brahic utilise également la matière végétale pour nourrir ses animaux, ou plus précisément pour nourrir les larves d'insectes, dont ces cochons raffolent.

La broussaille broyée a aussi une autre vertu. Mise en tas, elle fermente et produit pendant plusieurs mois de la chaleur pour chauffer la maison.
Fervent défenseur de l'environnement, Nicolas Brahic croit fermement dans l'avenir de ce projet innovant en agro-foresterie. Selon lui, un tiers de la broussaille qui pousse en France pourrait chauffer tous les foyers.

Saint-Maurice-Navacelles (34) : un agriculteur transforme les buis en or

Reportage F3 LR : F.Hertmann et N.Chatail  -  F3 LR

 

  • La châtaigne audoise dans tous ses états

    Sur la Montagne noire, c'est la pleine saison de récolte des châtaignes. Une culture ancestrale qui retrouve ses lettres de noblesse avec de nouvelles variétés et une production qui se diversifie.

    Mis à jour le 25/10/2015
  • Sale temps pour le cèpe lozérien !

    2015 n'est pas une année à cèpes. En tout cas en Lozère. C'est ce qu'ont pu constater les amateurs et professionnels qui battent la campagne à la recherche du précieux champignon. Cette année, le cèpe lozérien est rare et restera donc cher sur les étals.

    Mis à jour le 14/10/2015
  • La forêt, un enjeu économique majeur pour le Languedoc-Roussillon ?

    L'économie forestière représente 12.000 emplois dans le Languedoc-Roussillon, mais pourrait prendre davantage d'ampleur si toutes les parcelles étaient exploitées. Un tiers de la région est recouvert de forêt, mais seuls 25 % des terrains sont mis à profit. Reportage en Lozère.

    Mis à jour le 12/10/2015
les + lus
les + partagés