publicité

Nîmes : le dernier triomphe pour Juan Bautista

La corrida de El Torero a déçu. La semaine dernière, un toro de cet élevage avait permis à Sébastien Castella de triompher à Madrid. Aujourd'hui à Nîmes, Juan Bautista et Daniel Luque ont du "inventer" les charges de leurs adversaires. Iván Fandiño a semblé routinier et sans envie.

Publié aujourd'hui à 01h38

Lamelas malgré toutes les douleurs...

Final vicois avec un lot de Dolorès (douleurs dans la langue de Molière) Aguirre.Mansos et durs. Alberto Lamelas, contre l'avis des médecins torée avec 55 points de suture et autant de souffrances et de douleur mais c'est pourtant lui qui fôle le triomphe.Place à ce torero qui le mérite vraiment.

Mis à jour aujourd'hui à 18h06

Nîmes : que personne ne dorme!

Les corridas du dimanche à Nîmes ont offert deux moments de grande émotion. Le soir, un très grand toro de Victorino, a offert 58 charges superbes au torero Paco Ureña. Le matin, le tenor Francesco Demuro a chanté le "Nessun Dorma" de Puccini au moment même où Ponce parachevait la faena.

Mis à jour le 25/05/2015

Vic, comme toujours, sur un rythme latin

"Y'a eu course !" disent les anciens. Course, ce terme nostalgique course landaise et corrida, du Gers à l'Océan, qui mène aux Caraïbes. Le matin, trois toros captivants et la vérité de César Valencia, un bout de chou du Vénezuela, ses picadors et le "cheval-marin" Tabarly de Bonijol... 

Mis à jour le 25/05/2015

Une des douze pourThomas Dufau

Trés attendus en ouverture de "Pentecôtavic", les toros de Cebada Gago n'ont pas eu  le piquant que l'on attendait. Manuel Escribano s'est montré volontaire, Perez Mota sembla en recul par rapport à l'an passé. Seul Thomas Dufau coupa l'une des douze oreilles des toros de "Cebaïta". Médiocre tarde. 

Mis à jour le 24/05/2015

Samedi à Nîmes : Younès gagne la Cape d'Or

Quand Manzanares et Talavante sont au cartel du soir, et avec des toros de Núñez del Cuvillo qui plus est, on aimerait titrer sur eux. Hélas, il n'y a pas grand chose à en dire. Le matin en revanche, pour ses débuts en novillada piquée, Nîmes a dit oui à Andy.

Publié le 23/05/2015

Première corrida de la féria de Nîmes, Morante de la Puebla enchante le public

Première corrida de la féria de Pentecôte avec un duel El Juli-Morante de la Puebla, ce vendredi 22 mai. Le vent a contrarié les deux toreros mais le mano a mano a tout de même été marqué par la prestation d'un Morante de la Puebla au sommet de son art. 

Mis à jour le 23/05/2015

Manzanares malgré les râleurs

Le lot de toros d'El Pilar s'est traîné en majorité. De la noblesse mais pas de force ou de caste pour suivre les tissus, sauf le 1er et le 5ème. Padilla, bien pâle, Perera sans vis-à-vis véritables et Manzanares qui, malgré les râleurs du tendido 7, monte une méritoire faena conclue d'un espadazo.

Mis à jour le 22/05/2015

Nîmes : le mano a mano d'ouverture tient ses promesses

Le vent a soufflé trop fort. Et les toros ont manqué de présence. Mais Morante était en état de grâce, les arènes étaient remplies d'un public bienveillant : la feria de Pentecöte est bien partie!

Publié le 22/05/2015

Castella à Madrid : revue de presse

Après son triomphe à Valencia le 15 mars, sa grande faena à Séville le 22 avril, Sébastien Castella s'est imposé hier à Madrid. Au moment de rejoindre les ferias de Nîmes et de Vic (il n'est engagé dans aucune d'elles), feuilletons la revue de presse de cette corrida. 

Mis à jour le 22/05/2015

Pages