Limoges: la SNCF va investir 500 millions d'euros sur le Polt ( Paris, Orléans, Limoges, Toulouse)

Le président Guillaume Pépy est venu à Limoges pour annoncer la rénovation de la liaison historique entre Paris et le Limousin

  • Par Christian Bélingard
  • Publié le , mis à jour le
Réunion de travail en présence de Guillaume Pépy, président de la Sncf © Cécile Descubes/France 3 Limousin

© Cécile Descubes/France 3 Limousin Réunion de travail en présence de Guillaume Pépy, président de la Sncf

D'importants travaux vont être lancés d'ici la fin de l'année pour rénover la ligne. Les usagers devront s'accomoder pendant douze semaines de perturbations dans la circulation des trains entre le Limousin et Paris. Certains jours, aucun train ne circulera. Mais la modernisation de la ligne est à ce prix et les travaux vont durer pendant plusieurs années.

Guillaume Pépy, le président de la Sncf, est venu clairement dire aux élus de la Région qu'il n'était pas question "d'abandon du Polt", bien au contraire. La réalisation de la liaison LGV prévue entre Limoges et Poitiers est du ressort de RFF et on sait qu'un retard de quelques mois se profile dans les études, ce qui ne signifie pas pour autant que le projet soit remis en cause.

Une importante nouvelle lors de cette visite: la Sncf accepte de revoir à la baisse le devis facturé à la Région Limousin dans le cadre de la convention des TER. Il s'agit d'une convention d'un "genre nouveau", a précisé Guillaume Pépy qui ne se fera pas "au détriment des cheminots" mais qui va permettre d'augmenter de 4 % l'offre actuelle. Concrétement le Limousin devra s'acquiter de 60 millions d'euros par an au lieu des 71 millions d'euros exigés au départ par la Sncf.


Guillaume Pépy le PDG de la SNCF dans le Limousin


  • Chaleur et train : le rail qui se dilate

    Canicule et forte chaleur ont un impact sur notre santé, notre travail, et… sur nos voyages en train. La SNCF accorde une importance toute particulière à la météo pendant la période estivale : rails et caténaires n'aiment pas le chaud.Ce qui peut expliquer certains retards...

    Mis à jour le 25/08/2016
  • Trois ans après la catastrophe de Brétigny, un hommage sera rendu aux victimes à Limoges

    Le 12 juillet 2013, le déraillement d'un train Paris-Limoges faisait sept morts et plusieurs dizaines de blessés. Ce mardi 12 juillet 2016, trois ans après, deux cérémonies auront lieu simultanément en fin d'après-midi, dans les gares de Brétigny-sur-Orge et de Limoges.

    Mis à jour le 12/07/2016
  • Trafic encore perturbé mercredi 15 juin à la SNCF

    La grève entamée le mardi 31 mai à la SNCF se poursuit mercredi 15 juin suite à un préavis reconductible afin de protester contre la loi travail.  

    Publié le 14/06/2016
  • SNCF : pas de trains à Creil encore ce week-end

    Les travaux de renouvellement des aiguillages se poursuivent ces samedi 24 et dimanche 25 septembre en gare de Creil, d'Orry-la-Ville et Survilliers dans l'Oise. Les lignes ayant pour départ ou terminus Creil seront remplacés par des cars.

    Publié le 24/09/2016
  • La SNCF forme des conducteurs de trains en urgence!

    la région Auvergne-Rhône-Alpes, va imposer des pénalités à la SNCF en raison de nouvelles suppressions de TER suite à un manque de conducteurs! Un problème pourtant connu par la compagnie ferroviaire qui entend "régler cette situation d'ici la fin de l'année".

    Mis à jour le 22/09/2016
  • SNCF : fortes perturbations après la découverte d'un corps à Montparnasse

    Suite à la découverte d'un corps à Paris-Montparnasse en milieu de matinée, le trafic SNCF au départ et à destination de la gare parisienne a été fortement perturbé. Plusieurs TGV ont accusé de forts retards. Le trafic n'a été totalement rétabli qu'à 14h15. 

    Mis à jour le 22/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

La filière cuir forme et recrute en Haute-Vienne

A l'occasion de la 4ème édition des Portes du Cuir à Saint-Yrieix-la-Perche du 30 septembre au 2 octobre 2016, gros plan sur l'AFPA du Limousin : l'organisme de formation pour adultes a lancé une section maroquinerie à Saint-Junien dont les stagiaires trouvent tout de suite un emploi dans la région Interviews: Nadège Guy, sellière-maroquinière et Pierre Jardin, directeur AFPA Saint-Junien

J. Piperaud / N. Djailani

© France 3 Limousin

les + lus
les + partagés