publicité

Les inspecteurs et contrôleurs du travail ont effectué plus de 6000 interventions en Limousin en 2012

Lors d'une conférence de presse ce mardi, la Direccte ( direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi du Limousin) a dressé son bilan et fixé ses priorités pour 2013

  • Par Christian Bélingard
  • Publié le 26/02/2013 | 15:07, mis à jour le 26/02/2013 | 15:27
Contrôle des inspecteurs du travail sur un chantier (photo d'illustration) © SUD OUEST/Cottereau Fabien

© SUD OUEST/Cottereau Fabien Contrôle des inspecteurs du travail sur un chantier (photo d'illustration)

Sur les 6 161 interventions effectuées en entreprise  en 2012 dans les trois départements, 3 056 contrôles ont effectivement été effectués. D'autre part l'activité de la "Direccte" se mesure également en matière de traitement des appels téléphoniques comme le montre le tableau ci-dessous:



Trois chantiers prioritaires ont été définis pour 2013, au delà du plan d'action de l'inspection du travail:

  • Le contrat de génération : Déploiement de la politique intergénérationnelle avec le relais des OP. Sensibilisation des acteurs sur la nécessité du diagnostic originel et le travail concerté avec les IRP (institutions représentatives du personnel) sur les indicateurs. Création d’un question/réponse à destination de l’artisanat
  •  La réforme des Services de Santé au Travail (SST) : Une politique régionale d’agrément des SST et la contractualisation avec chaque service (Voir annexe ci-après).
  • La transposition législative de l’ANI (accord national interprofessionnel) du 11 janvier 2013 : En matière de PSE (plan de sauvegarde de l’emploi), la nouvelle donne de l’alternative négociation/homologation. Le renforcement des informations fournies aux IRP (base de données unique, réforme du recours à l’expertise…)
les + lus
les + partagés