CHU de Limoges : pour que l'obésité ne soit plus une fatalité

A l'hôpital de Limoges il existe un centre de référence où les spécialistes mettent tout en oeuvre pour vaincre l'obésité.

  • Par Cécile Gauthier
  • Publié le , mis à jour le
15% des français sont obèses, un chiffre en constante augmentation, on parle même d'épidémie.

Pourtant, chaque cas est différent, d'origine alimentaire, endocrinienne ou même psychologique l'obésité de l'un n'est pas celle de l'autre.  

Le CHU de Limoges a mis en place un centre de référence où tous les spécialistes concernés travaillent ensemble pour un suivi personnalisé de chaque patient afin de trouver LA solution pour enrayer la maladie.

Groupes de paroles pour échanger, entretiens individualisés, ateliers nutrition, dossiers étudiés à la loupe, les solutions ne sont pas les mêmes pour tous les patients.


Plus d'infos :

Centre spécialisé de l'obésité CHU Limoges
Centre le l'obésité de Saint-Yrieix la Perche


Intervenants : Véronique Parre (Infirmière CHU Limoges) ; Pr Marie-Pierre Teissier (Endocrinologue CHU Limoges) ; Dr Pierre Jésus
(Unité de nutrition CHU Limoges)

VIDEO. Pour que l'obésité ne soit plus une fatalité

Reportage : François Clapeau et Anthony Borlot à Limoges






  • Un opticien ambulant sur les routes du Limousin

    La profession d'opticien agréé itinérant se développe de plus en plus en France. Portrait de l'un de ces "ambulants" qui rendent un service fort apprécié dans nos campagnes en limousin. 

    Mis à jour aujourd'hui à 18h27
  • Comment mieux gérer la perte d'autonomie des personnes âgées ?

    300 à 400 participants sont attentus en ce mardi à Rilhac-Rancon pour la 12ème journée départementale de gérontologie. Parmi les sujets abordés, la prévention de la perte d'autonomie,  le bien-vivre, le bien-être psychologique, physique et social. 

    Mis à jour aujourd'hui à 11h25
  • Monoxyde de carbone : attention danger !

    Chaque année plus de cent personnes meurent à cause du monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et invisible est la première cause de mortalité en ce qui concerne les accidents domestiques. Au moment de remettre en marche votre chauffage soyez vigilants.

    Mis à jour aujourd'hui à 12h38
  • La maternité des Bluets perd sa certification

    La Haute autorité de santé (HAS) a retiré sa certification à la maternité des Bluets, haut lieu parisien pour les accouchements, une décision rare qui sanctionne une "difficulté de gouvernance" pouvant avoir un risque pour les patients.

    Mis à jour aujourd'hui à 18h59
  • Lens : pourquoi les médecins hospitaliers font grève ?

    Malaise à l'hopital, où un appel à la grève a été lancé hier. Un mouvement reconduit aujourd'hui pour les gardes de nuit uniquement. Pas de conséquences sur le fonctionnement des hopitaux, le personnel est réquisitionné.Exemple au centre hospitalier de Lens.

    Mis à jour aujourd'hui à 18h23
  • Monoxyde de carbone : attention danger !

    Chaque année plus de cent personnes meurent à cause du monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et invisible est la première cause de mortalité en ce qui concerne les accidents domestiques. Au moment de remettre en marche votre chauffage soyez vigilants.
    Publié aujourd'hui à 17h04

L'actu de votre région en vidéo

Blocage du centre de tri à Bellac

Une menace de sanction plane sur une factrice de Bellac. Elle risque de perdre 3 mois de salaire pour avoir ouvert une lettre recommandée destinée à l'une de ses collègues.

les + lus
les + partagés