publicité

Grève des impôts pour les habitants d'un village de Haute-Vienne

Les habitants d'un hameau haut-viennois ont choisi de ne pas payer leurs impôts afin d'obtenir l'internet à haut-débit

  • Par Cécile Gauthier
  • Publié le , mis à jour le
Les habitants de Bussy sont solidaires et ont ensemble pris la décision de ne pas payer leurs impôts. © France 3

© France 3 Les habitants de Bussy sont solidaires et ont ensemble pris la décision de ne pas payer leurs impôts.

Depuis 2008 les habitants du petit hameau de Bussy sur la commune de Sainte-Anne-Saint-Priest (Haute-Vienne) se plaignent de ne pas avoir un accès satisfaisant aux moyens modernes de communication. Les téléphones portables "passent" mal et le débit internet est bien trop faible pour l'usage actuel.

Bussy est isolé, l'accès au haut débit serait onéreux et très peu rentable pour les exploitants qui préfèrent oublier le petit village...

Les habitants du hameau se sont d'abord plaint par courrier, puis ont fait une pétition. En contre-partie ils n'ont reçu que des promesses mais rien de concret.

Ils ont donc choisi la manière forte et ont opté pour un non-paiement de leurs impôts. 

Reportage réalisé à Saint-Anne-Saint-Priest (87)
Intervenants : Thierry Musette (habitant du hameau Bussy) ; Serge Mazaleigue (habitant du hameau Bussy)

VIDEO. Grève des impôts

Reportage : Emmanuel Denanot ; Henry Simonet ; Philippe ruisseaux


Reportage réalisé le 20 décembre 2013 à Sainte-Anne-Saint-Priest (87)
Intervenants : Véronique Noger (habitante du village) ; Alain Jeannet (habitant du village) ; Yan Pamboutzoglou (Directeur DORSAL  Syndicat mixte en charge des télécommunications en Limousin) ;  Anne Lagarrigue (habitante du village)

VIDEO. Pétition pour l'ADSL à Bussy

Reportage : Mékioussa Boudjema ; Matthieu Dégremont ; Evelyne Cotinet

 

L'actu de votre région en vidéo

Chaleur sur les voies

Les fortes chaleurs peuvent avoir des conséquences sur la circulation des trains... Les équipements ont sensibles aux températures élevées,et elles provoquent parfois des ralentissements. Alors la SNCF tente d'anticiper, et pour l'heure, il n'y a pas eu de problème dans le secteur géré par Limoges. • Patrick Dupuy, SNCF Réseaux •Jean-Michel Dubernard, SNCF Mobilité

François Clapeau, Samuel Chassaigne

© France 3 Limousin

les + lus
les + partagés