publicité

Le vin paillé de Corrèze devra changer de nom

Une décision du conseil d'Etat va dans le sens d'une procédure lancée par une société de viticulture du Jura. Les producteurs corréziens du vin paillé sont dans l'incompréhension.

  • Par Martial Codet-Boisse
  • Publié le 12/03/2014 | 18:13, mis à jour le 13/03/2014 | 15:19
Le vin paillé devra changer de nom
Le vin paillé devra changer de nom
Pour la société de viticulture du Jura, la confusion existait avec le vin de paille produit par ses viticulteurs. La vingtaine de producteurs de vin de paille de Corrèze a du mal à comprendre cette action, ils n'ont pas encore reçu de notification officielle de la part du conseil d'Etat mais se déclarent prêts à : changer de nom, transformer le terme vin paillé en mention vin de paille.

Des modifications qui demanderaient l'obtention d'une Appellation d'Origine Contrôlée, démarche entreprise mais qui prendra du temps.
Le syndicat des viticulteurs corréziens espère négocier avec l'INAO, l'institut des appellations d'origine et de la répression des fraudes, pour continuer à vendre le vin paillé jusqu'au millésime 2011.

Voici notre reportage:

Reportage: Thierry Girault, Morgane Tregouet

Intervenants du reportage:
Jean-Louis Roche, président du syndicat du vin ppaillé de la Corrèze
Jean Mage, président de la fédération des vins de la Corrèze

les + lus

les + partagés