publicité

Les promoteurs du logiciel libre en Corrèze se fâchent rouge contre le Conseil Général

Ils reprochent à l'assemblée départementale de distribuer aux collégiens corréziens des tablettes Apple au lieu de se tourner vers des systèmes d'exploitations libres

  • Par Christian Bélingard
  • Publié le , mis à jour le
Ipad (photo d'illustration) © Kay Nietfeld/DPA/MAXPPP

© Kay Nietfeld/DPA/MAXPPP Ipad (photo d'illustration)

L'association Pullco (promotion de l'utilisation des logiciels libres en Corrèze) exprime dans un communiqué sa forte déception "face à l'entêtement du Conseil Général en renouvelant une solution qu'elle estime contraire à l'objectif recherché. Les défenseurs du logiciel libre estiment que cette décision est contraire aux préconisations faites par le gouvernement dans les administrations. Ils rappellent aussi des propos de François Hollande dans sa profession de foi lors de l'élection présidentielle: « L'éducation ne devra donc pas seulement faire des élèves des “consommateurs” de l'informatique, mais aussi des “créateurs” qui sauront décoder et surtout “coder” cet univers. »
L'association va organiser samedi une conférence de presse à Tulle pour exprimer son mécontentement. 

L'actu de votre région en vidéo

Le petit patrimoine à Espagnac

La commune d'Espagnac, en Corrèze, est riche d'un petit patrimoine lié au transcorrézien, mais aussi à un passé bien plus ancien. Intervenants : Daniel Réveillon et Josette Pommet, de l'association de défense du patrimoine Spaniaco

France Lemaire, Jean-Marie Arnal, Sophie Spielvogel

© France 3 Limousin

les + lus
les + partagés