Finances de la Creuse dans le rouge : des élus tirent la sonnette d'alarme

En décembre dernier, la séance budgétaire confirmait que les caisses du conseil départemental de Creuse étaient vides. 20 millions d'€ d'économies sont à réaliser en 2 ans.

  • Par Martial Codet-Boisse
  • Publié le
La présidente LR du CD de Creuse,Valérie Simonet, inquiète des finances de son département creusois

La présidente LR du CD de Creuse,Valérie Simonet, inquiète des finances de son département creusois

La présidente (LR) du conseil départemental, Valérie Simonet, organisait hier vendredi 22 janvier une conférence de presse pour rappeler à quel point la Creuse était au bord de la cessation de paiement. Pour éviter la mise sous tutelle, il faudrait trouver 10 millions d'économies cette année et 10 millions l'an prochain.

Les élus de l'opposition de gauche restent, quant à eux, prudents sur le montant des économies à réaliser.

Des élus creusois ont profité, samedi dernier, du passage de François Hollande à Tulle, pour faire entendre leur voix. Le 5 avril, le département votera le budget, si l'Etat ne vient pas à son secours, il devra tailler dans les dépenses.

Notre reportage :
Les finances de la Creuse dans le rouge

Equipe : Philippe Mallet, Samuel Chassaigne , Stéphanie Plessin  -  France 3  - 


Intervenants :
Valérie Simonet
Présidente (LR) du Conseil départemental de la Creuse
Jean-Luc Léger
Président du groupe de gauche au Conseil départemental de la Creuse
  • Manuel Valls attendu jeudi à Reims pour le Congrès des Régions

    Le président de la région Grand Est, Philippe Richert, accueillera Manuel Valls jeudi 28 septembre à Reims pour l’ouverture du congrès des régions. Ils débatteront du financement des nouvelles régions.
    A voir en direct sur notre site à partir de 9 heures.

    Mis à jour aujourd'hui à 07h06
  • Nicolas Sarkozy dans l'Eurométropole lundi 3 et mardi 4 octobre

    Le candidat à la primaire de la droite et du centre donnera un meeting à Reichstett lundi soir et doit enchaîner une série de rencontres avec des acteurs économiques mardi. Une séance de dédicaces de son livre Tout pour la France est prévue mardi après-midi à la librairie Kléber. 

    Mis à jour le 27/09/2016
  • Emmanuel Macron à Besançon : "Il n'y a pas de fatalisme industriel..."

    Emmanuel Macron considère Besançon comme un exemple : la ville a réussi sa transition industrielle de l'horlogerie aux micro-techniques. Les syndicalistes considèrent, eux, E. Macron comme un exemple... à ne pas suivre. En bonus : altercation entre syndicatlistes et chef d'entreprise et discours

    Mis à jour le 27/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

Blocage du centre de tri à Bellac

Une menace de sanction plane sur une factrice de Bellac. Elle risque de perdre 3 mois de salaire pour avoir ouvert une lettre recommandée destinée à l'une de ses collègues.

les + lus
les + partagés