Un faux procés de l'économie sociale ce soir à 19 heures salle Blanqui à Limoges

Rendez-vous ce soir, derrière la mairie de Limoges, grand amphi Blanqui, pour savoir s'il faut condamner l'économie sociale et solidaire. Un spectacle inédit avec notamment Philippe Bertrand, journaliste à France Inter

  • Par Angélique Martinez
  • Publié le
© Culture en Limousin

© Culture en Limousin

Une mise en scène inédite sous forme de faux procès très animé, avec pour objectif de réfléchir et de débattre sur l’économie sociale et solidaire. Président, témoins, avocats, experts, jurés, greffier… chaque participant revêtira les habits d’un membre de ce tribunal atypique, qui offre une dimension ludique et décalée à un sujet sur lequel le public sera amené, si ce n’est à prononcer une sentence, tout du moins à se faire son opinion.

Grand amphithéâtre Blanqui (derrière la mairie)

Avec Philippe Bertrand (journaliste à France Inter), Jean-Louis Cabrespines (président du Conseil national des chambres régionales de l’économie sociale), Françoise Bernon (déléguée générale du Labo ESS), Clément Chadeyron (Président du Limouzi Lab), Julie Carnis, (journaliste à l’AFP), Marc Dummond (sociologue et enseignant à l’école de formation sanitaire et sociale de la Croix Rouge), Stéphane Grasser (Directeur Général de la SCIC L’Arban) et Jean-Philippe Milésy (Directeur des Rencontres Sociales).

Jean-Yves Pinot, membre du Pôle International de ressources pour l'Histoire du Monde du Travail et de l'Economie Sociale était l'invité du midi pile

Faux procès de l'économie solidaire et sociale

Interview réalisée par Louis Roussel  -  France 3 Limousin  -  Louis Roussel





  • Lutte contre la radicalisation : réunion en préfecture de Limoges

    Pour sensibiliser tous les acteurs de l'éducation nationale, les services sociaux et les familles, une réunion se tenait ce vendredi 23 septembre à la Préfecture de Limoges. Objectif : savoir détecter les premiers signes et lutter contre ce phénomène inquiétant.

    Mis à jour le 23/09/2016
  • En Limousin, les quartiers ont du talent

    Le prix « Talents des Cités » récompense chaque année des initiatives nées dans des quartiers dits "difficiles". Pour y encourager la création, montrer que ces quartiers peuvent être sources de richesses. Rencontre avec deux lauréates récompensées cette année. 

    Mis à jour le 23/09/2016
  • Une nuit avec les correspondants de soirée à Limoges

    Les médiateurs de quartiers règlent les conflits au quotidien. Présentes en journée à Limoges depuis 2002, les équipes ont été renforcées en 2011 avec la mise en place de correspondants de soirée. Ils sont 13 à intervenir chaque soir entre 18h et 1 heure du matin à Limoges.

    Mis à jour le 21/09/2016
les + lus
les + partagés