Le combat d'Abdeslam Ouaddou contre le Qatar

L'ancien défenseur de l'AS Nancy Lorraine est en colère. Et il le fait savoir.
Il a mobilisé les métiers et les instances du football pour dénoncer un scandale : ce qui se passe au Qatar envers les salariés étrangers.

  • Par Didier Vincenot
  • Publié le , mis à jour le
Ouaddou ne mâche pas ses mots quand il parle des conditions de vie au Qatar. © Sébastien Rock - France Télévisions

© Sébastien Rock - France Télévisions Ouaddou ne mâche pas ses mots quand il parle des conditions de vie au Qatar.

Abdeslam Ouaddou sait de quoi il parle. Il a fait l'amère expérience d'un séjour (raté) au Qatar.
Le Qatar, un petit pays riche à milliards, qui a une conception toute personnelle des Droits de l'Homme...

Même si les Qataris s'achètent une conduite en Europe, et particulièrement en France (propriétaires du club de football du Paris Saint-Germain et de la chaîne de télévision beIN Sport), leur conduite envers les travailleurs étrangers, qu'ils utilisent notamment pour la construction des infrastructures du Mundial 2022, laisse à désirer.

Les Népalais constituent une main d'oeuvre de choix qui compterait plus de 100 000 individus exilés au Qatar.                      
Pour ces travaux, d'après nos confrères de "The Guardian", 44 ouvriers Népalais auraient déjà trouvé la mort sur les différents sites de la Coupe du Monde attribuée au Qatar.

Des conditions de travail inadmissibles, tant au niveau des salaires, des conditions de travail, de l'hygiène et de la sécurité, qui s'apparentent fort à de l'esclavage moderne.

Comment le monde du football, comment les gens peuvent-ils accepter cela ?    Abdeslam Ouaddou.

Selon le footballeur, chaque année, 400 décès sont à déplorer, ce sont donc plus de 4000 ouvriers pourraient mourir sur les chantiers de construction des stades des infrastructures jusqu'à l'ouverture de cette future Coupe du Monde.

Et de réclamer qu'elle soit attribuée à un pays "plus respectueux des Droits de l'Homme et les Droits de la Femme".
 

La colère de Ouaddou

 

  • La possible vente de l'ASNL à un repreneur chinois émeut Nancy

    L’Est Républicain de ce vendredi 16 septembre relatait à quel point la possible vente de l'ASNL à un repreneur chinois basé à Shanghai émouvait la ville de Nancy et ses supporters.

    Mis à jour le 17/09/2016
  • Joeuf, le stade des débuts de Platini menacé

    A Joeuf, le village où Michel Platini a fait ses débuts, le stade de foot se cherche un avenir. La mairie veut redonner au site en friche un nouvel élan. Certains amis de l'ancien numéro 10 de l'équipe de France souhaitent prolonger la mémoire sportive du lieu. 

    Mis à jour le 15/09/2016
  • Photo de rentrée pour l'ASNL !

    C'est un moment symbolique dans la saison d'un club de foot, la traditionnelle photo de rentrée avec l'ensemble des joueurs. A quelques jours de la fin du mercato estival, les joueurs de ASNL attendent encore deux nouveaux coéquipiers. Les recruteurs rouges et blancs s'activent. 

    Mis à jour le 25/08/2016
  • Brest s'empare de la Ligue 2 au terme d'un scénario fou

    Brest, archi-dominateur et longtemps maladroit dans le dernier geste, est parvenu à arracher sur son terrain la victoire contre Reims (2-1), s'emparant de la tête de la Ligue 2, lundi en clôture de la 9ème journée.

    Mis à jour aujourd'hui à 09h25
  • Ligue des champions : Lyon au pied du mur à Séville

    L'OL affronte Seville mardi soir pour son deuxième match de Ligue des Champions. Comment cette rencontre se présente -t-elle aprés la défaite contre Lorient (1-0), alors que Lacazette est blessé, que Rafael est forfait  et que l'équipe se retrouve sans vrai leader ?     

    Mis à jour le 26/09/2016
  • Matmut Atlantique : la pelouse toujours malade

    Les jardiniers du stade l'assurent : l'aspect de la pelouse ne gène pas le jeu... Les footballeurs et les coachs de L1 au contraire se plaignent des difficultés rencontrées sur la pelouse du nouveau stade de Bordeaux, touchée par un champignon.

    Mis à jour le 26/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

Verdun : une auberge de jeunesse au Centre Mondial de la Paix

Alors que les célébrations du centenaire de 14-18 battent leur plein, la ville de Verdun espère bien capitaliser sur l'événement et (re-)devenir une véritable destination touristique. Pour ce faire, il lui faut développer l'hébergement. A cet effet, le Centre Mondial de la Paix vient de se doter d'une structure d'accueil pour les groupes.

Jean-Pierre Petitcolas et Frédéric Madiaï

© France 3 Lorraine

les + lus
les + partagés