Quel avenir pour le président du Sénat Jean-Pierre Bel ?

Quel sera l'avenir de l'Ariègeois Jean-Pierre Bel, 62 ans, à l'issue des élections sénatoriales de dimanche prochain ? Celui qui ne se représente pas et souhaite mettre un terme à sa carrière politique. Mais il est annoncé comme ambassadeur ou conseiller à l'Elysée. Qu'en est-il vraiment ?

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le , mis à jour le
Jean-Pierre Bel, le président du Sénat © Bertrand Guay / AFP

© Bertrand Guay / AFP Jean-Pierre Bel, le président du Sénat

A l'issue des élections sénatoriales du dimanche 28 septembre 2014, Jean-Pierre Bel quittera la vie politique en tant qu'élu, comme il l'avait annoncé en avril dernier, dans une tribune publiée dans Le Monde

Maire de Mijanès (1983-1995) puis de Lavelanet (2001-2008), sénateur de l'Ariège depuis 1998 et président du Sénat depuis le 1er octobre 2011, il veut mettre fin à 30 ans de vie politique et de mandats. A 62 ans, lui qui est aussi jeune papa, veut tourner la page. 

Mais depuis cette annonce, des informations ont fuité dans la presse sur son avenir : ambassadeur à Cuba (pays d'origine de son épouse) selon Le Canard Enchaîné, conseiller à l'Elysée chargé de l'Amérique Latine selon L'Express.

"Pour être ambassadeur, dit-il à un journaliste de France 3 Midi-Pyrénées, il faut avoir moins de 65 ans. C'est une barrière que je vais bientôt franchir. Quant au reste, je me réserve le droit d'exercer une activité après le Sénat mais à ce jour personne ne peut prétendre à la connaître".

Dont acte. La réponse à la question contenue dans le titre de cet article sans doute quelques jours ou quelques semaines après les élections sénatoriales qui auront lieu ce dimanche 28 septembre. 

L'actu de votre région en vidéo

Le bulletin météo du 28 septembre 2016

Pas de soucis à se faire côté ciel ce mercredi. Le soleil s'imposera partout. Le thermomètre grimpe encore jusqu'à 28 degrés.

France 3 Midi-Pyrénées

les + lus
les + partagés