L'hopital de Millau dans l'Aveyron évacué à la suite d'un acte de sabotage

Le centre hospitalier de Millau a été évacué ce vendredi. L'installation électrique de l'établissement a été sabotée et par précaution la préfecture a décidé de faire évacuer les 43 patients. 

  • Par Juliette Meurin
  • Publié le , mis à jour le
L'établissement hospitalier est fermé depuis le 31 décembre 2015. © Dominique Cantrelle/France 3 Midi-Pyrénées

© Dominique Cantrelle/France 3 Midi-Pyrénées L'établissement hospitalier est fermé depuis le 31 décembre 2015.

Le mystère est en partie levé. L'hôpital de Millau a été évacué en raison d'un acte de sabotage sur l'installation électrique de l'établissement. Le préfet de l'Aveyron a qualifié cet acte d'odieux. 

Un sabotage sur l'installation électrique


L'événement a été considéré comme suffisamment grave par les autorités pour faire procéder à l'évacuation des 43 patients présents à l'hôpital. L'installation touchée gère en effet la sécurité de l'hôpital (alarme incendie notamment).
On ignore encore de quand date ce sabotage, quelle est son ampleur et quels sont les pistes privilégiées ? Le parquet a ouvert une enquête, la police technique scientifique est sur place.

43 patients évacués


L'évacuation des patients est réalisée de manière individuelle en fonction de la pathologie et en accord avec la famille et le médecin. 43 personnes ont donc été transférées vers d'autres hôpitaux à Rodez, Saint-Affrique, Mende ou Montpellier. L'hopital de Millau devrait rester fermer une ou deux semaines. L'accès à l'établissement n'est donc plus possible, seules les urgences sont maintenues.

Voir le reportage de Mathilde de Flamesnil et de Dominique Cantrelle
L'hopital de Millau dans l'Aveyron évacué à la suite d'un acte de sabotage

Une installation électrique de l'hopital a été volontairement endommagée. Une enquête est en cours.  -   - 



les + lus
les + partagés