publicité
bandeau-doc-24_1.png

Le documentaire "Votez pour eux", le samedi 7 juin vers 15h25

Les coulisses d'une campagne électorale...

  • Par Guiseppin Marie-France
  • Publié le 02/06/2014 | 16:25 , mis à jour le 02/06/2014 | 16:25
© DR
© DR
Pour tout homme désirant exercer des responsabilités politiques, l’accession au pouvoir passe toujours par une mise à l’épreuve, un combat : une élection. Le film "Votez pour eux" propose de suivre l’un de ces innombrables combats entre trois candidats à la mairie d’un village français lors des élections municipales de 2008.

Hérépian, petit village de 1400 habitants, est situé dans l’Hérault. Trois hommes s’y affrontent et chacun doit convaincre la population qu’il est le maire dont elle a besoin. De par leur origine sociale, leur âge, leur parcours professionnel, tout oppose ces trois candidats. Mais s’ils sont tous les trois issus du monde rural, chacun d’entre eux, à travers les idées et les valeurs qu’il incarne, représente une certaine France.

- Pierre Bernard, 72 ans, retraité de la SNCF. Fier de son bilan, le maire sortant a décidé de se représenter. Il a une vision très « sociale » du rôle d’un maire. Ses priorités sont de maitriser les dépenses publiques pour préserver les villageois les plus modestes et d’adapter la politique de la mairie aux besoins de la population.

- Jean-Louis Lafaurie, 60 ans, directeur d’un grand hôtel dans une station thermale. Il pense qu’un maire doit être avant tout une locomotive pour le développement économique d’une commune. Il juge que le village est à l’abandon et que son expérience du monde de l’entreprise, ses relations et son savoir-faire, font de lui la seule personne capable de redynamiser la commune.

-Jean-Christophe Hérété, 40 ans, orthophoniste. Sa candidature est plus marginale. Il la justifie par opposition aux deux autres candidats. Il juge le maire sortant pas assez dynamique, mais surtout, il craint.

De cette forte opposition, tant au niveau de leurs idées que dans leur manière d’être, a découlé une campagne électorale très dynamique.
De plus, Jean-Louis Lafaurie n’habitant le village que depuis seulement cinq ans, a mené une campagne très offensive et très réfléchie, remuant ciel et terre pour se faire connaître des habitants et leur prouver la crédibilité de sa candidature. Très sûr de lui, ne reculant devant rien, il a énormément bousculé les deux autres candidats sur leur propre territoire.

L’enjeu du film est double : Il s’agit d’emmener le spectateur dans les coulisses d’une campagne électorale et lui faire comprendre ses enjeux au niveau communal. Mais il s’agit également de suivre comment on mène une campagne. De suivre les petites intrigues, les querelles et de décrypter les tactiques de chaque candidat.

De plus, les élections municipales sont des élections à part dans l’espace politique. Hormis dans les grandes villes, elles mettent aux prises des citoyens venants de la vie civile et non pas des professionnels de la politique. Tourner une campagne électorale dans les racines de la France, dans un village représentatif de notre pays, c’est donc essayer de comprendre le rapport des Français à la politique et à travers cela, comprendre un peu plus, qui nous sommes, nous, les Français.

Un documentaire réalisé par Stéphane Marcouyre

Une production EDENDOC


les documentaires, c'est aussi

Les documentaires c'est aussi
+ le lundi, mardi, jeudi et vendredi à 8h45 sur les antennes de France 3 Pôle Sud-Ouest
+ le dernier vendredi du mois vers minuit
À voir également le site des documentaires de France 3

publicité

vos émissions