publicité

Les agriculteurs murent le conseil départemental du Gers et une permanence politique à Auch

Une centaine d'agriculteurs ont symboliquement emmuré dans la nuit le Conseil départemental du Gers, afin de "montrer la séparation entre les élus et la réalité vécue par les éleveurs", selon eux. Ils dénoncent aussi les politiques locales. Le siège du PS a également été visé. 

  • VH avec AFP
  • Publié le 18/09/2015 | 08:25, mis à jour le 18/09/2015 | 15:07
© Christine Ravier / France 3 Midi-Pyrénées

© Christine Ravier / France 3 Midi-Pyrénées

Les éleveurs, membres des Jeunes agriculteurs (JA) du Gers, sont venus vers 22 heures avec parpaings et ciment pour monter un muret
bloquant l'entrée du Conseil départemental, présidé par le socialiste Philippe Martin, avant de faire de même à l'entrée de la permanence locale du PS. Le parti les républicains ne possédant pas de locaux dans la ville, le PS a été la seule cible. La manifestation se voulait apolitique. 

Sous le slogan "sonnons le réveil de nos élus", les éleveurs entendaient ainsi montrer "le mur de séparation" qui existe entre les élus et les conditions de vie des agriculteurs, dont "beaucoup perdent de l'argent" en raison des prix trop bas de la viande et du lait, selon les JA.

Les éleveurs dénoncent certes la politique nationale mais également celle menée localement. C'est pourquoi ils ont choisi de na pas organiser de grosse manifestation mais plutôt des actions ciblées comme celle d'Auch.
Auch : manifestation des éleveurs


les + lus
les + partagés