Après les blocages de ce mardi, les taxis toulousains vont remettre ça mercredi matin

Comme prévu, les taxis ont débuté vers 6 heures mardi leur blocus de points névralgiques de Toulouse. Dans l'après-midi, ils ont mené une opération escargot sur la rocade toulousaine. Et décidé de recommencer mercredi.

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le , mis à jour le
Un taxi manifestant devant l'aéroport de Toulouse © D. Tanchereau / France 3

© D. Tanchereau / France 3 Un taxi manifestant devant l'aéroport de Toulouse

Plusieurs centaines de taxis venus de tout Midi-Pyrénées ont procédé mardi matin le blocus de l'aéroport de Toulouse-Blagnac avec des conséquences sur les accès à l'aérogare mais aussi pour la circulation sur les grands axes autour de Toulouse et même sur les transports en commun.

Des blocages surtout autour de l'aéroport

Les taxis se sont regroupés à Sesquières vers 6 heures et se sont rendus sur l'aéroport dont ils font le blocus. Des feux de pneus ont été allumés empêchant le tramway T1 et T2 de circuler. A 8 heures, Tisséo confirmait que la totalité des deux lignes est à l'arrêt. Les lignes T1 et T2 ont été totalement remises en circulation en milieu de matinée.
Les taxis bloquant l'aéroport © D. Tanchereau / France 3

© D. Tanchereau / France 3 Les taxis bloquant l'aéroport

Ils ont bloqué l'aéroport une partie de la journée et ont ensuite procédé, durant l'après-midi à une opération escargot sur la rocade toulousaine. A 8 heures, les grands axes de Toulouse, notamment le périphérique, n'étaient pas totalement bloqués, un peu comme si les Toulousains, bien informés, avaient anticipé cette action sociale. 

De nouveaux blocages mercredi

En fin de journée, réunis en assemblée générale, les taxis ont décidé de remettre le couvert mercredi matin en bloquant à nouveau l'aéroport et le tramway tôt le matin
Dès 5 heures, ils bloqueront donc à nouveau les accès à l'aéroport et à la gare Matabiau, avec des actions "plus musclées". Des opérations sont prévues dans la journée de mercredi Place de Capitole, Place Wilson et sur les allées Jean Jaurès. 

EN VIDEO / le reportage de Stéphanie Bousquet et Denis Tanchereau
Manif des taxis à Toulouse

Les taxis ont bloqué l'aéroport.  -   - 

Une autre manifestation avait lieu dans la matinée dans le cadre de la grève de la fonction publique

L'actu de votre région en vidéo

La plus belle pour aller pâturer

Les vaches aussi ont droit au pédicure. C'est même une nécessité pour les bêtes dont la corne pousse en stabulation. Du coup, en Aveyron, 15 pareurs se partagent le marché d'un cheptel estimé à 221.000 bêtes

Lire l'article
Pédicure pour vaches en Aveyron, c'est pas la sinécure !
les + lus
les + partagés