publicité

L'Iran s'engage à acheter 118 Airbus dont 12 A380

Dans le cadre de la visite en France du président Rohani, l'Iran, qui retrouve le concert international avec la levée de l'embargo, s'est engagée à acheté 118 Airbus. Le contrat (25 milliards de dollars) sera signé lorsque toutes les sanctions seront levées. 

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le , mis à jour le
A380 © AFP / Martin Bernetti

© AFP / Martin Bernetti A380

Comme prévu et annoncé dès dimanche par le gouvernement iranien, l'Iran a profité de la visite du président Rohani en France pour officialiser ce jeudi son intention d'acheter 118 Airbus. La première annonce parlait de 114 appareils, mais les présidents Rohani et Hollande ont annoncé jeudi un accord sur 118 avions. 

L'accord a été signé par Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, et Farhad Parvaresh, son homologue à la tête de la compagnie aérienne iranienne. La commande comprend 16 long courriers A350, 12 A380, 45 A320 (dont 24 A320neo, la version remotorisée) et 45 A330 (dont 18 A330neo).
© Airbus

© Airbus

Au prix catalogue, ces 118 appareils représentent une somme de 25 milliards de dollars

Alors que l'embargo a été levé après un accord sur le nucléaire iranien en juillet dernier, cette première visite officielle du président iranien débouche donc sur une intention d'achats de 118 Airbus, le contrat ne pouvant être signé que lorsque toutes les sanctions commerciales internationales seront levées. 

L'Iran redevient donc fréquentable pour les entreprises occidentales et notamment françaises mais beaucoup s'interrogent sur cet empressement à signer des contrats, quand de nombreux manquements aux droits de l'homme sont observés chaque jour dans ce pays. 

les + lus