publicité

Le téléphérique de Toulouse : c'est parti !

Le Téléphérique Urbain Sud de Toulouse entre dans sa phase concrète. Le SMTC et la SMAT se lancent ce vendredi dans le choix du groupement qui aura à sa charge la conception, la réalisation et la maintenance pour une durée de 20 ans du téléphérique urbain sud .

  • Par Michel Pech
  • Publié le 22/01/2016 | 17:35, mis à jour le 22/01/2016 | 17:36
Demain, traverser une partie de Toulouse en périphérique © DR

© DR Demain, traverser une partie de Toulouse en périphérique

Le SMTC et son mandataire de maîtrise d’ouvrage la SMAT enclenchent aujourd’hui une phase opérationnelle du projet de téléphérique urbain toulousain entre les stations Oncopole, CHU Rangueil et Université Paul Sabatier. 
Par cette étape, le SMTC-Tisséo et la SMAT invitent donc les entreprises candidates à présenter leurs meilleures offres techniques et financières.
"Au-delà de l’aspect juridique et administratif, c’est surtout un symbole fort : le projet s’inscrit dans le concret. Son coût ne sera plus estimatif mais réel, sur la base des réponses apportées par les candidats et du choix que nous ferons d’ici la fin de l’année ", souligne Jean Michel LATTES, Président du SMTC-Tisséo.

C’est surtout un symbole fort : le projet s’inscrit dans le concret



L’agglomération toulousaine va ainsi accueillir le premier projet de cette ampleur lancé en milieu urbain en France et qui représente probablement le plus gros investissement en matière de transport par câble aérien jamais réalisé en France.

Ce projet a été initié du temps de la mandature du maire socialiste Pierre Cohen.

les + lus
les + partagés