publicité

Manifestation contre l'austérité à Toulouse

Près de 3 500 personnes ont manifesté ce samedi après-midi à Toulouse pour dire non à la politique d'austérité du gouvernement, avec en toile de fond Sivens et les répressions policières.

  • Par Laurence Boffet
  • Publié le , mis à jour le
Un millier de manifestants dans les rues de Toulouse. © Cécile Frechinos / France 3 Midi-Pyrénées

© Cécile Frechinos / France 3 Midi-Pyrénées Un millier de manifestants dans les rues de Toulouse.

Près de 3 500 personnes ont répondu ce samedi à l'appel du collectif 3A composé de syndicats, associations et partis politiques, comme la CGT, FO, la FSU, Solidaires, le Parti Communiste, le Front de gauche ou encore le NPA. Un mois après la dernière mobilisation contre l'austérité, ils ont de nouveau battu le pavé des rues toulousaines pour "dire non au budget d’austérité du gouvernement Valls" et réclamer "une alternative sociale, écologique et politique".
Sur les boulevards, le cortège a mêlé retraités, "étudiants en colère" venus très nombreux de l'Université du Mirail, intermittents et cheminots, militants de Droit au logement (DAL) ou encore chercheurs du mouvement "Science en marche".
Cet appel à manifester à mi-mandat de la présidence Hollande était un appel national pour réclamer une autre politique mais à Toulouse, après les manifestations des deux derniers samedis, on sentait que le barrage de Sivens, la mort de Rémi Fraisse et les répressions policières étaient également bien présents dans le cortège et dans les esprits de nombreux citoyens venus manifester.
Le défilé a pris fin vers 17h00 au Monument aux morts où un important dispositif policier avait été déployé pour faire face à d'éventuels débordements. 

Voyez le reportage de Cécile Fréchinos et Frédéric Desse :
Manifestation anti-austérité Toulouse





les + lus
les + partagés