Tour de France : Saint-Lary optimiste pour une arrivée au Pla d'Adet

A un mois de l'annonce officielle du tracé du tour de France 2014, les spéculations vont bon train. Certains ont pourtant plus de raisons d'être optimistes que d'autres comme dans les Hautes-Pyrénées en général et à Saint-Lary en particulier.

  • Par Véronique Haudebourg
  • Publié le , mis à jour le
Le Plat d'Adet au dessus de Saint-Lary a accueilli une arrivée du Tour de France en 2005 © Véronique Haudebourg / France 3 Midi-Pyrénées

© Véronique Haudebourg / France 3 Midi-Pyrénées Le Plat d'Adet au dessus de Saint-Lary a accueilli une arrivée du Tour de France en 2005

S'il était possible de parier sur le tracé du tour de France, les bookmaker feraient sans doute de bonnes affaires. Si le passage et même mieux, l'accueil d'une étape du Tour, sont aussi attendues, ce n'est pas sans raison. Une telle vitrine médiatique suscite des effet deux ou trois ans après l'évènement des retombées touristiques.

Les certitudes

Et en 2014, les Hautes-Pyrénées, oubliées en cette année marquée par les inondations, attendent les coureurs de pied ferme. On sait déjà, Christian Prudhomme, le directeur du Tour a d'ores et déjà annoncé que le peloton passera au Tourmalet et qu'une attention particulière serait portées aux Hautes-Pyrénées, en raison des inondations de juin dernier notamment.

Saint-Lary optimiste

Saint-Lary est candidate pour accueillir une arrivée au Pla d'Adet. Le tour n'est pas passé depuis 2005. Et en plus, cette année, c'est la 40eme anniversaire de la victoire de Raymond Poulidor sur ce même Pla d'Adet en 1974, devant Eddy Merckx. Et quand on sait que "Poupou" est un chouchou de la grande boucle...
La plaque en hommage à Raymond Poulidor dans la montée au Plat d'Adet © Véronique Haudebourg / FRance 3 Midi-Pyrénées

© Véronique Haudebourg / FRance 3 Midi-Pyrénées La plaque en hommage à Raymond Poulidor dans la montée au Plat d'Adet


"En tant que ville candidate, on ne sait pas grand-chose. Nous sommes comme tout le monde, à scruter les forums sur internet en attendant la conférence de presse officielle le 23 octobre prochain", explique Manu Berdia, le responsable de l'office du tourisme. En attendant, les rumeurs vont bon train, notamment sur internet.

L'hypothèse la plus... commentée actuellement

  • Le 23 juillet : Bagnères-de-Luchon / Pla d'Adet
  • Le 24 juillet : Pau / Hautacam ou Cauterets ou Argelès... en montagne dans les Hautes-Pyrénées
  • Le 25 juillet : Maubourguet / Bergerac

Rien d'officiel, l'ASO veille !

Un des signes annonciateurs de possible venue du Tour sont les réservations d'hôtels. Mais les professionnels du tourisme reçoivent des consignes très strictes de la part d'ASO (Amaury Sport Organisation), rien ne doit filtrer. On nous annonce donc des établissements bien plein voire complet à Tarbes comme à Pau entre les 23 et 25 juillet prochain mais la raison n'est jamais donnée. Il y a fort à parier que les langues devraient se délier après le 23 octobre.

Reportage à Saint-Lary :
Saint-Lary espère le Tour de France


  • Tourisme à Limoges : quel impact après le passage du Tour ?

    Un mois après le passage de la Grande Boucle en Haute-Vienne, les professionnels ont-ils constaté une hausse de la fréquentation touristique à Limoges ? Les retombées économiques tant attendues sont-elles au rendez-vous ? Éléments de réponse ci-dessous.  

    Mis à jour le 02/08/2016
  • Le roman de Bardet

    Romain Bardet était attendu sur le Tour de France 2016. Les espoirs tricolores de podium à Paris reposaient tant sur le Brivadois que sur Thibaut Pinot mais, très vite, le leader de la FDJ s'est retrouvé hors jeu, jusqu'à renoncer à prendre le départ au matin de la 13e étape. Longtemps, le jeune Auvergnat de 25 ans est resté au chaud au milieu des autres favoris, attendant patiemment que la route change de profil pour aller chercher le graal. A trois jours de l'arrivée sur les Champs-Elysées, Romain Bardet a lancé l'offensive en commençant sa remontée vers le trio de tête dans un exercice où on ne l'attendait pas : le contre-la-montre. Le 24 juillet, l'objectif était atteint pour le protégé de Vincent Lavenu chez AG2R - La Mondiale. Le voilà dauphin de Chistopher Froome sur le podium du Tour, comme il l'avait déjà été début juin sur le Critérium du Dauphiné.

    Mis à jour le 05/08/2016
  • Les Auvergnats qui ont participé à la légende du Tour de France

    Avant Romain Bardet, deuxième derrière Froome sur le Tour de France 2016, d'autres Auvergnats se sont illustrés sur la Grande Boucle. Roger Walkowiak ou Raphaël Geminiani sont, en leur temps, montés sur le podium.

    Mis à jour le 25/07/2016
les + lus
les + partagés
publicité
Vos JTLe 12/13Le 19/20
Les locales : Toulouse - Tarn - Quercy Rouergue
Tweets #TDF2016 ou #TDFmanche