publicité

Un foyer de grippe aviaire détecté dans le Lot

Un foyer de grippe aviaire hautement pathogène H5N1, non transmissible à l'homme, a été identifié lundi dans un élevage situé sur la commune de Miers.

  • Par Michel Pech
  • Publié le 05/01/2016 | 17:42, mis à jour le 05/01/2016 | 18:07
Ils ne seront pas tous abattus © France télévisions

© France télévisions Ils ne seront pas tous abattus

Selon un communiqué de la Préfecture du Lot, cette zone doit être mise sous surveillance et protection.

Zone de protection sur 3 km
En conséquence, dans un périmètre de 3 km du foyer contaminé, une zone de protection est mise en place sur les communes de Miers, Alvignac, Padirac, Thégra.

Zone de surveillance 
Par ailleurs, une surveillance renforcée est mise en place sur les communes avoisinantes : Autoire, Bétaille, Bio, Carennac, Couzou, Floirac, Gintrac, Gramat, Lavergne, Montvalent, Prudhomat, Puybrun, Rignac, Rocamadour, St Michel Loubejou, St Médard de Presque, St Jean Lagineste,Tauriac, Mayrinhac-Lentour, Saignes, Loubressac, Vayrac.

66 foyers dans le sud-ouest
Au total, à ce jour, 66 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés dans 7 départements du Sud-Ouest de la France. Hormis le cas de Miers, toutes les suspicions du Lot ont été levées à ce jour.
Les services de l’État sont mobilisés au côté des professionnels concernés pour les aider à faire face à cette épizootie.


Il est rappelé aux consommateurs que l’influenza aviaire (ou grippe aviaire) n’est pas transmissible à l’homme par la consommation de viande, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.



les + lus
les + partagés