publicité

Un nouveau scandale alimentaire ? Une rumeur ? Des calamars issus d'anus de cochon, selon une députée européenne des Pays-Bas

Selon Esther de Lange, députée européenne néerlandaise, de nombreux calamars qui atterrissent sur nos tables n'ont jamais vu la mer. Ils seraient issus d'anus de cochons. Mais aucun cas réellement avéré ne semble exister...

  • France 3 Nord Pas-de-Calais web
  • Publié le , mis à jour le
Un plat de calamars frits. © JPS68

© JPS68 Un plat de calamars frits.

Esther de Lange, députée européenne des Pays-Bas, a été chargée par le Parlement européen d'une enquête sur les "entourloupes" alimentaires, suite notamment au scandale de la viande cheval. Dans Het Laatste Nieuws cité par la RTBF, elle dit avoir été "médusée" par ce qu'elle a découvert. Selon elle, de nombreux calamars seraient notamment issus d'anus de cochons. 

Cette révélation n'en est pas complètement une. Déjà en janvier dernier, une radio de Chicago, This American Life, a expliqué dans son émission du 11 janvier dernier que les « imitations de calamar » seraient en fait fabriquées avec du rectum de porc qui a une forme et une texture similaire à celle d’un véritable calamar. Mais l'Europe ne s'était pas saisie de la question. 

"Pas de preuves pour l'instant..."


Ce qui a donc longtemps été considéré comme un mythe ou une rumeur serait, selon cette députée européenne, complètement avéré. "Nous savons que des supermarchés en Europe ont réalisé des test positifs sur ce type de produit" explique Esther de Lange dans le quotidien flamand Het Laatste Nieuws. Mais le quotidien précise également qu'aucun cas avéré n'a été signalé par des agences santaires. 

Mais ce vendredi, cette information spectaculaire a été un peu démentie par son porte-parole : "Oui, la fraude alimentaire est un vrai problème. Quant à  l'histoire des calamars, il n'y aurait pas de preuve pour l'instant... "

Selon la RTBF, en Belgique, on n'a jamais entendu parler de calamars à l'anus de porc, explique Pauline Bievez porte-parole du SPF Economie : "Si on a confirmation de la part de nos systèmes d’alerte, ou de nos homologues européens, on devra enquêter. Mais pour l’instant, il n’y a aucun cas avéré en Belgique". Alors rumeur, rapport peu sérieux de la députée ou vraie scandale ? 

Le sel aussi ?

Dans son rapport, l'eurodéputée néerlandaise pointe d'autres graves anomalies : il y a quelques années, du sel d'épandage (utilisé normalement utilise pour lutter contre la neige et le verglas sur nos routes) s'est retrouvé dans la chaîne alimentaire en Pologne puis dans d'autres pays. Du sel marin qui n'avait donc pas plus vu la mer que les calamars...

RTL-TVI a consacré un reportage à cette affaire : 
videortlcalamars

 

les + lus
les + partagés