publicité

Auchan : le bénéfice net bondit de 17% en 2013 grâce à des éléments exceptionnels

Le groupe français de grande distribution Auchan a annoncé lundi un bond de 17% de son bénéfice net en 2013, à 767 millions d'euros, tiré par des éléments non récurrents, notamment des plus-values de cessions.

  • avec AFP
  • Publié le 10/03/2014 | 11:44, mis à jour le 28/11/2014 | 12:46
© MAXPPP
© MAXPPP
Le bénéfice net des activités poursuivies a progressé de 18,3% à 835 millions d'euros. Retraité des éléments non récurrents, la croissance est ramenée à 1,6%, indique Auchan dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires sous enseignes TTC et à taux de change constant du groupe non coté et contrôlé par la famille Mulliez a progressé de 4,1% à 62,1 milliards d'euros, porté "exclusivement" par l'Europe centrale, l'Europe de l'est et l'Asie.

Auchan a notamment bénéficié en 2013 de l'intégration dans ses comptes des hypermarchés Real en Ukraine et en Russie.

L'activité en France, principal marché du distributeur, s'est en revanche inscrite en recul de 1,1%, et le reste de l'Europe a régressé de 2,8%. Le recul en France provient essentiellement des ventes en hypermarchés, majoritaires dans l'activité du groupe. Celles-ci ont enregistré une baisse de 2,5% à 15 milliards d'euros hors taxes. Les supermarchés français ont mieux résisté, progressant de 1,2% sur l'année.

Augmentation de la dette financière

"En 2013, notre stratégie de croissance gagnante a permis de continuer à faire progresser notre chiffre d'affaires, à un moment où l'activité commerciale de nos hypermarchés en France et de l'ensemble de nos formats en Italie marque le pas et s'est révélée en dessous de nos attentes", a commenté Vianney Mulliez, président du conseil d'administration d'Auchan, cité dans le communiqué.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a augmenté de 3,8% à 2,63 milliards d'euros "grâce à la hausse du niveau de marge commerciale de 0,2% (à 23,2% du chiffre d'affaires) et à la maîtrise de la progression des charges d'exploitation courantes", est-il indiqué.

La dette financière a légèrement augmenté d'un million d'euros à 3,16 milliards d'euros, du fait du rachat des hypers Real. 

Auchan n'a donné aucune perspective pour 2014.

les + lus

les + partagés