Angleterre : heurts entre anti et pro-immigration à Douvres

A Douvres, des heurts ont éclaté entre des manifestants anti-immigration d'extrême droite et des militants de gauche samedi soir. Six personnes ont été blessées et neuf personnes arrêtées. 

  • Avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Des militants d'extrême gauche sont venus s'opposer à une manifestation d'extrêle-droite contre le migrants à Douvres. © MAXPPP

© MAXPPP Des militants d'extrême gauche sont venus s'opposer à une manifestation d'extrêle-droite contre le migrants à Douvres.

Six personnes ont été légèrement blessées lorsque des heurts entre manifestants anti-immigration d'extrême droite et des militants de gauche ont éclaté samedi soir dans la ville portuaire de Douvres, dans le sud-est de l'Angleterre, et neuf personnes ont été arrêtées selon la police.

Les forces de l'ordre sont intervenues lorsque les participants à deux manifestations opposées se sont jetés des briques et des fumigènes. Une personne souffre d'un bras cassé et cinq autres de "blessures superficielles", a précisé la police locale dans un communiqué.
Militants d'extrême droite lors de la manifestation à Douvres, samedi 30 janvier. © MaxPPP

© MaxPPP Militants d'extrême droite lors de la manifestation à Douvres, samedi 30 janvier.

Poings américains, haches et briques saisies 

Trois hommes ont été arrêtés dont l'un suspecté d'avoir été en possession d'une arme. Auparavant, six hommes avaient été interpellés après des violences dans une station service de Maidstone, au nord-ouest de Douvres, selon la police qui pense que cet incident est lié aux manifestations rivales qui ont eu lieu dans la soirée. Au total, une vingtaine de coups de poing américains, haches et briques ont été saisis.
© MAXPPP

© MAXPPP

Un militant d'extrême droite (English Defence League) blessé pendant la manifestation à Douvres. © MaxPPP

© MaxPPP Un militant d'extrême droite (English Defence League) blessé pendant la manifestation à Douvres.

Douvres, l'un des plus importants ports ferry de Grande-Bretagne, est la première destination pour les migrants provenant de Calais, ville française située à 34 kilomètres de l'autre côté de la Manche. 

Environ 4.000 migrants, venus majoritairement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, vivent dans la "Jungle" de Calais, considérée comme le plus grand bidonville de France, dans l'espoir d'atteindre l'Angleterre, qu'ils considèrent comme un eldorado.

les + lus
les + partagés