publicité

Lille : la marionnette Guignol de DSK en peignoir affichée juste en face... du Carlton

Un visuel publicitaire mettant en scène la marionnette de DSK dans les Guignols de l'Info est visible sur une façade située juste en face de l'hôtel Carlton, rue de Paris à Lille. Une campagne de communication qui n'est pas vraiment du goût de l'établissement, qui cherche à la faire enlever.

  • @f3nord
  • Publié le 02/02/2016 | 19:02, mis à jour le 02/02/2016 | 19:02
La bâche de 3,5 x 1,6 mètres est affichée sur une façade située juste en face de l'hôtel Carlton de Lille. © G. Vandamme

© G. Vandamme La bâche de 3,5 x 1,6 mètres est affichée sur une façade située juste en face de l'hôtel Carlton de Lille.

"On peut arrêter les Guignols, on arrêtera jamais le plaisir !", c'est le slogan affiché sur une bâche de 3,5 x 1,6 m apposée sur la façade d'un local commercial situé juste en face de l'hôtel Carlton, rue de Paris à Lille. Jusque là tout va bien, à ceci près que le personnage utilisé pour illustrer cette opération marketing n'est autre que... la marionnette de DSK, en peignoir léopard, dans les Guignols de l'Info. 

Cette affiche est le deuxième volet d'une campagne de communication imaginée par les trois jeunes associés roubaisiens qui vont prochainement ouvrir en mars prochain à cet endroit un lieu de restauration rapide, un "Burger Station". 

"En fait pendant les travaux, on a remarqué que beaucoup de touristes s'arrêtaient pour prendre la façade du Carlton en photo, alors on a imaginé une affiche qui permette de les faire se retourner pour qu'ils voient notre enseigne, c'est un petit clin d'oeil. Quand on a eu l'idée en novembre, les Guignols étaient arrêtés", explique le responsable de cette future enseigne. 


Pas du goût de l'hôtel

Contactée, la direction du Carlton nous a froidement répondu qu'elle ne souhaitait "rien dire" sur cette affaire, si ce n'est que "les personnes compétentes à ce sujet" ont été appelées et que "ça va être enlevé". 

Rappelons que le Carlton de Lille a souffert de l'affaire judiciaire (proxénétisme) dite du même nom, et dans laquelle certains de ses responsables avaient été mis en cause. Notamment son ancien chargé des relations publiques René Kojfer, condamné en juin 2015. Dominique Strauss Kahn avait également été poursuivi dans ce dossier, pour être finalement relaxé.

Le responsable du futur "Burger Station" assure que si un arrêté l'empêchant d'exposer cette affiche lui est soumis, il s'y pliera. "La pression pour la faire enlever ne vient pas de DSK ou des Guignols (dont ils utilisent l'image ndlr) mais plutôt d'en face, et ce dès la pose de la bâche", précise-t-il.

En attendant, cette campagne "osée" démarrée vendredi dernier aura déjà eu le mérite de faire parler de ce commerce d'une centaine de mètres carrés, qui ne pourra ouvrir en mars qu'après la fin des travaux et le passage d'une commission de sécurité.
les + lus
les + partagés