publicité

Un nouveau suicide d'adolescente harcelée sur Facebook met la Belgique en émoi

Après la jeune Laura, 12 ans, début décembre, une autre adolescente belge a mis fin à ses jours mardi après avoir été harcelée sur Facebook. Madison, 14 ans, s'est pendue dans sa cage d'escalier à Herstal, près de Liège, provoquant un vif émoi chez nos voisins.

  • @f3nord
  • Publié le
Madison, 14 ans, s'est pendue chez elle mardi dernier. © DR

© DR Madison, 14 ans, s'est pendue chez elle mardi dernier.

Elle s'appelait Madison, elle avait 14 ans. Mardi, elle a été retrouvée pendue dans la cage d'escalier de son domicile, à Herstal, près de Liège (Belgique). "Elle était gentille et joyeuse. Elle était heureuse. On n’aurait jamais pu croire qu’une chose pareille pouvait arriver", se désole Samy son beau-frère sur RTL-TVI. Selon une de ses camarades interrogée par Sudpresse, l'adolescente "était victime de harcèlement d’une condisciple depuis l’école primaire". Une harcèlement qui s'est poursuivi au collège : Madison faisait règulièrement l'objet d'insultes et d'humiliations, notamment via les réseaux sociaux Facebook et Instagram.


"Ça part de petites insultes anodines comme ‘tu es moche’ comme chaque enfant peut en dire, à ‘tu n’es rien sur terre, tu n’aurais jamais dû exister, va te pendre'", a témoigné Nancy, la demi-soeur de la victime au micro de RTL-TVI. "J’ai eu beaucoup de petites filles qui sont venues me trouver sur Facebook suite au décès de ma petite sœur. Elles m’ont dit qu’elles étaient victimes de harcèlements, qu’elles avaient pensé comme ma petite sœur à se suicider. Maintenant au vu des circonstances, ce n’est plus une idée qu’elles ont en tête même si le harcèlement est toujours présent." "Il faut que tout cela s’arrête", s'énerve l'oncle de l'adolescente dans Sudpresse. "Madison est partie et, pourtant, des personnes continuent de lui envoyer des messages d’insultes sur les réseaux sociaux. C’est tout simplement honteux de leur part". Les obsèques de Madison auront lieu ce samedi. 

Ce drame survient en Belgique un peu plus de deux mois après un autre suicide d'une adolescente harcelée via les réseaux sociaux : Laura, 12 ans, s'était pendue à son lit avec une ceinture, après "une trahison d’amitié, qui l’a menée à être harcelée sur les réseaux sociaux notamment, et par messages", avait raconté sa mère. Une association belge de lutte contre le harcèlement scolaire a ouvert une page Facebook pour sensibiliser parents et adolescents sur ce fléau.
les + lus
les + partagés