L'usine Sealynx de Charleval dans l'Eure sur le point d'être repris par GMD

Le sous-traitant automobile stéphanois GMD devrait reprendre l'usine Sealynx de Charleval. / © France 3 Haute-Normandie
Le sous-traitant automobile stéphanois GMD devrait reprendre l'usine Sealynx de Charleval. / © France 3 Haute-Normandie

Enfin une éclaircie pour les 500 salariés de l'équipementier Sealynx. Placé en redressement judiciaire depuis avril dernier, un industriel stéphanois a signé cette semaine un accord client avec Renault ouvrant la voie à une reprise.

Par Carole Belingard

La reprise de Sealynx par le sous-traitant automobile GMD devrait être validée le 7 mars prochain par le tribunal de commerce de Nanterre. D'ores-et-déjà un accord a été signé avec Renault garantissant des commandes jusqu'en 2015. L'usine basée à Charleval serait donc reprise avec l'intégralité des emplois. Les 500 salariés devraient enfin tourner la page de son actionnaire, le groupe indien Ruia, qui a abandonné le site en avril dernier.

Voir le reportage ci-dessous de Jean-Paul Lussault et Marc Moiroud

Avec les interventions de 
  • Florence Paon: Employée Sealynx
  • Sabine Pillé: Pilote de secteur
  • Didier Lefèbre: Comité d'Hygiène et de Sécurité et de Conditions de Travail
  • Olivier Martin: Coordination Démocratique des Travailleurs de Mesnel

Une embellie dans le ciel de Sealynx
Un repreneur est sur les rangs.

 

Sur le même sujet

VIDEO : un employé de la ville du Havre condamné pour détérioration de biens publics.

Près de chez vous

Les + Lus