Christophe Auguin sort d'un long silence

Christophe Auguin reçu aux Sables d'Olonne le 16 septembre 2013 / Thibault Jandot / Ville des Sables d'Olonne
Christophe Auguin reçu aux Sables d'Olonne le 16 septembre 2013 / Thibault Jandot / Ville des Sables d'Olonne

Le marin de Granville a fait une brève escale ce lundi 16 septembre aux Sables d'Olonne. Christophe Auguin était invité par la ville à laisser l'empreinte de ses mains. Elles rejoindront le remblai aux côtés de celles des autres vainqueurs du Vendée-Globe.

Par Pierre-Marie Puaud

Depuis quelques mois, tous les vainqueurs de la célèbre épreuve ont leur plaque, face à la mer. La ville des Sables d'Olonne a créé son Walk of Fame afin de rendre hommage à ceux qui ont fait la légende de cette course autour du monde en solitaire sans escale : Titouan Lamazou (vainqueur en 1990), Alain Gautier (1993), Michzel Desjoyaux (2001 et 2009), Vincent Riou (2005) et François Gabart (2013). Il ne manquait que l'empreinte de Christophe Auguin, le vainqueur de l'édition 1996/1997.

Les mains de Christophe Auguin aux Sables d'Olonne le 16 septembre 2013 / Ville des Sables d'Olonne
Les mains de Christophe Auguin aux Sables d'Olonne le 16 septembre 2013 / Ville des Sables d'Olonne


Sa dernière apparition médiatique remontait à plusieurs années : l'ancien champion, le virtuose de la course au large, a choisi de fuir la lumière. Il vit aujourd'hui quelque part en Uruguay, coupé de notre monde. Il y a quelques mois, le Journal du Dimanche avait retrouvé sa trace. Son logement est "une habitation grise si rudimentaire que sous d'autres latitude on ne la qualifierait pas de maison. (...) Vingt kilomètres la séparent du premier voisin" racontait l'article. L'ancien navigateur mène une vie simple et rustique avec sa compagne, une photographe talentueuse. L'auteur de l'article ajoutait : "Terrifié à l'idée de perdre sa tranquilité, le couple nous prie instamment de ne rien publier permettant de le localiser précisemment".

Christophe Auguin a choisi de larguer les amarres au début des années 2000 après une brève expérience à la tête d'une entreprise fabriquant des mâts en carbone à Avranches. Le granvillais est d'abord allé naviguer au bout du monde, en Terre de Feu, pour promener des touristes. Il y a deux ans, il s'est installé en Uruguay, où il semble avoir trouvé la sérénité qu'il recherchait, loin des médias, loin de l'agitation. "J'ai choisi un mode de vie différent, sans la pression du temps et de l'argent" a-t-il confié lors de son passage aux Sables d'Olonne.

Le reportage de Boris Vioche et Damien Raveleau :

Christophe Auguin : retour aux Sables



Le palmarès de Christophe Auguin

- Vainqueur de la solitaire du Figaro en 1986
- Deux fois vainqueur du Boc Challenge (tour du monde en solitaire avec escales) en 1991 et 1995
- Vainqueur du Vendée Globe en 1997

Christophe Auguin est à ce jour le seul marin à avoir remporté trois tours du monde en solitaire.





Vos commentaires

Sur le même sujet

Angers - Caen 3-1 (Résumé)

Actualités locales

Les + Lus