Un premier nid de frelons asiatiques repéré dans le Calvados

C'est le premier nid de frelons asiatiques repéré dans le Calvados. Il est localisé dans la commune d'Amblie, au nord de Caen.
C'est le premier nid de frelons asiatiques repéré dans le Calvados. Il est localisé dans la commune d'Amblie, au nord de Caen.

La présence de cet insecte, véritable fléau pour les abeilles, avait été détectée dans la Manche et dans l'Orne. Dans le Calvados, le premier nid a été découvert à Amblie, dans le nord de Caen.

Par Christophe Meunier

Le frelon asiatique a débarqué en France en 2004, dans les environs de Bordeaux. Il progresse depuis dans l'hexagone à raison d'une centaine de kilomètres par an et suscite une grande inquiétude chez les apiculteurs. Le frelon asiatique est aussi dangereux pour l'homme que le frelon commun. En revanche il constitue un véritable fléau pour les abeilles dont il se nourrit. "On considère que lorsqu'il y a 5 frelons asiatiques devant une ruche, la ruche est condamnée", explique Jacky Volard, administrateur des Abeilles Normandes du Calvados.

Les apiculteurs du département sont donc inquiets. La présence de l'insecte avait déjà été repérée dans les départements voisins, Orne et Manche. Depuis 2012, un système de surveillance avait été mis en place par le biais de la collaboration de l'abeille normande du Calavados et du Groupe de défense sanitaire des abeilles. Cette année, une centaine d'apiculteurs ont posé des pièges pour repérer la présence du frelon asiatique. Les premiers spécimens ont été piégés en septembre autour de Caen. La découverte du nid, perché au sommet d'un frêne, dans la commune d'Amblie, confirme leurs craintes.   


Présent dans 60 départements


Le frelon asiatique serait désormais présent dans une soixantaine de départements. En 2012, les ministères de l'écologie et de l'agriculture l'ont classé comme espèce nuisible. Dans un communiqué publié au début du mois de novembre, l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf) réclame le classement du frelon asiatique en danger sanitaire de catégorie 1, un classement qui oblige les pouvoirs publics à lutter contre l'insecte. 

Les pompiers devraient très prochainement venir démonter le nid découvert à Amblie. "Un nid peut développer plusieurs centaines de fondatrices", explique Jacky Volard, "Les fondatrices vont passer l'hiver et il y en aura plusieurs dizaines  qui recréront des nids l'année prochaine". L'administrateur des Abeilles Normandes du Calvados craint que la découverte de ce nid n'indique que l'espèce est durablement installée dans le département.


Interview de Jacky Volard, administrateur des Abeilles Normandes du Calvados, par Jérôme Raguenau

Frelon asiatique: Jacky Volard, adiministrateur les Abeilles Normandes du Calvados

 

Sur le même sujet

VIDEO : un employé de la ville du Havre condamné pour détérioration de biens publics.

Près de chez vous

Les + Lus