Municipales : la préfecture de Seine-Maritime demande au Parquet d'enquêter sur une trentaine de candidats du Front National

© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Plusieurs personnes affirment se retrouver candidats sans le vouloir et accusent les méthodes du FN

Par par Richard Plumet (avec AFP)

"Candidats à leur insu"

C'est par ce titre que le quotidien régional Paris-Normandie a révélé l'affaire ce jeudi matin (6 mars).
Candidats Front National  malgré eux sur des listes  pour les élections municipales, c'est qu'affirment en effet des habitants de Seine-Maritime, notamment au Grand-Quevilly, à Elbeuf et à Lillebonne. 
Lillebonne où une femme a expliqué cet après midi aux reporters de France 3 avoir signé un formulaire "pendant qu'on lui parlait".

VIDEO : le reportage France 3  Haute-Normandie d'Olivier Duhamel et Jérôme Bègue  à Lillebonne avec les interviews de :
  • Micheline Villier
  • Mourad Bettahar, tête de liste Sans Etiquette "Notre parti, c'est Lillebonne"
  • Bruno Blondel, tête de liste "Lillebonne Bleu Marine"
06/03/2014_candidats du Fn makgré eux ?

La préfecture réagit et saisit  le procureur

Dans le courant de la journée 31 personnes contestant leur engagement comme candidats sur des listes FN se sont manifestées auprès de la Préfecture. Préfecture qui a ensuite saisi le Parquet  en vertu de l'article 40 du code de procédure pénale.
Et le procureur de la République de Rouen, Jean-François Bonhert a ouvert une enquête.

VIDEO France 3  Haute-Normandie :  l'interview d' Eric Maire, secrétaire général de la préfecture de Seine-Maritime
06/03/2014_réaction préfecture affaire listes fn 76

 

Nicolas Bay menace les maires socialistes
de Seine-Maritime

Candidat aux élections municipales d'Elbeuf, Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du parti de Marine Le Pen a réagi dans un communiqué en menaçant d'engager des poursuites pénales contre des maires socialistes de Seine-Maritime qui, selon lui, font pression pour que ces personnes retirent leurs candidatures.

Dans un texte, M; Bay affirme que "Dans certaines communes de Seine-Maritime [...] des maires sortants et leurs équipes organisent le démarchage systématique des candidats figurant sur les listes du Front national de leur commune dans le but de les faire renoncer à leur candidature, abusant de leur position, ils font pression sur des personnes de conditions souvent modestes".

Le candidat aux municipales d'Elbeuf ajoute  que "Compte tenu des témoignages nombreux et concordants de colistiers qui ont fait l'objet de ces démarches et peuvent le prouver, le Front national engagera des poursuites pénales contre ces agissements".

Interrogé par l'AFP, le procureur de Seine-Maritime a indiqué qu'il n'avait encore reçu aucune plainte du FN, ni d'habitants d'autres communes.
Des cas similaires de candidatures involontaires ont été rapportés ce jeudi à Orléans.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Des voix pour les livres

Actualités locales

Les + Lus