Environnement : Récifs artificiels, un colloque international à Caen

un "échantillon" de récif immergé / © ESICT Caen_K.Collin
un "échantillon" de récif immergé / © ESICT Caen_K.Collin

Une dizaine de pays participent aujourd’hui au Colloque International sur les récifs artificiels qui se tient jusqu’à demain à Caen.

Par Sabine Daniel

Avec près de 20 millions de m3 immergés, les japonais sont les leaders mondiaux des récifs artificiels. Une fois immergées, ces structures de formes très particulières permettent à la faune et à la flore marine de se développer et de se reproduire.
En France, les premiers sites sous marins datent de 1968 et sont situés en Languedoc Roussillon, au large de Palavas Les Flots. (source Ifremer)

En Basse Normandie, l’école supérieure d'ingénieurs des travaux de la construction en bâtiment, ESITC, a mis au point depuis 2011 en partenariat avec l’Université de Southampton un béton composé à 40% de coquillages, actuellement testé pour créer des récifs artificiels.
La construction des récifs artificiels nouvelle génération intéresse les grands groupes privés comme un débouché non négligeable pour leur activité.
Pour plus d'informations:  www.recif-projet.eu

Reportage de J.Ragueneau et Franck Bodereau
Avec les interventions de : Ken Collins, océanographe à l'université de Southampton; Mohamed Boutouil,ESITC Caen - coordinateur projet Récif et Mickael Auzas, société EMCC (groupe Vinci)

RECIF, colloque international

 

Sur le même sujet

Deux policiers qui ont participé à l'assaut de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray témoignent

Près de chez vous

Les + Lus