EPR : Les Verts et le Crilan demandent l'arrêt du chantier EPR

Didier Anger, invité de notre JT - en direct de Cherbourg / © PM Puaud
Didier Anger, invité de notre JT - en direct de Cherbourg / © PM Puaud

Didier Anger, président du Crilan (Comité de Réflexion, d'Information et de Lutte Anti-Nucléaire) était notre invité ce mercredi midi. Tout comme Europe Ecologie - Les verts, il demande l'arrêt du chantier EPR, alors qu'une anomalie dans la cuve a été rendue publique hier.  

Par Pauline Latrouitte

Dans un communiqué, le groupe "Europe Ecologie - Les verts Basse-Normandie" réclame l’arrêt du chantier de l’EPR : "avant qu’il ne soit trop tard pour la sécurité des populations".

"Cette fois, c’est le coeur même du futur réacteur qui est en cause, puisqu’une anomalie est détectée sur la cuve en acier dans laquelle est censée se produire la fission de l’atome. Des fissures pourraient ainsi se propager en cas de choc thermique."

Invité sur notre antenne, Didier Anger, président du Crilan et figure antinucléaire du Cotentin, indique : "Il est plus que temps d'arrêter les frais et les risques de ce chantier pharaonique, aux retards et aléas techniques à répétition, dont les coûts de construction se sont accrus de plus de 300%" 

Son Interview dans le JT de midi

ITV Didier Anger, président du Crilan et figure antinucléaire du Cotentin
Didier Anger, président du Crilan et figure antinucléaire du Cotentin

  • Une anomalie détectée dans la cuve
Areva a signalé au gendarme du nucléaire que la cuve de l'EPR de Flamanville présentait une "anomalie de la composition de l’acier dans certaines zones du couvercle et du fond de la cuve".  Cette anomalie a été détectée lors de tests réalisés à la fin de l'année dernière. Areva va procéder durant ce mois d'avril à une nouvelle campagne d'essais.

La cuve constitue un équipement particulièrement sensible: "Elle contient le combustible et participe à la seconde barrière de confinement de la radioactivité", rappelle l'ASN dans son communiqué.
Le gendarme du nucléaire indique avoir informé ses homologues étrangères "concernées par la construction d’un réacteur EPR".

Le récit de Pierre Marie Puaud 

Une anomalie de fabrication détectée dans la cuve de l'EPR de Flamanville

Sur le même sujet

Le livret du ballet royal de la nuit

Près de chez vous

Les + Lus