Quel avenir pour l’abbaye de Gruchet le Valasse ?

Deux ans après la fermeture du parc à thème "EANA", un projet moins ambitieux a permis de sauver l'établissement et de revenir à un certain équilibre financier.

© France 3 Baie de Seine

La page EANA est tournée

Créé autour des bâtiments d’une ancienne abbaye, le Parc Eana proposait jusqu’en novembre 2012, des animations sur le thème du développement durable. Un projet ambitieux de 30 millions d’euros qui n’avait jamais trouvé son public et plongé la structure dans un déficit. Aujourd’hui l’abbaye a retrouvé son nom et des ambitions modérées.

L'équilibre financier du site est atteint.

L'expérience "Eana" aura au moins permis de rénover le superbe bâtiment du 12ème siècle.
Les frais de fonctionnement et le nombre des salariés ont été réduits. L’activité s’est recentrée sur des objectifs moins ambitieux. 

Des projets moins "pharaoniques"

La sensibilisation au développement durable se fait maintenant à destination des écoles. Le site accueille désormais des touristes en visite ainsi qu’une centaine de séminaires par an. La fréquentation est de 60 000 personnes par an.

L'office de tourisme Caux Vallée de Seine envisage de créer des gîtes sur le site. Elle attend d'abord les études de rentabilité avant de se lancer dans cette nouvelle aventure. 

VIDEO : le reportage d’Isabelle Ganne et Hervé Guiraudou, avec les interviews de :
durée de la vidéo: 01 min 11
Quel avenir pour l'abbaye de Gruchet ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine économie patrimoine
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter