Un ciboire et des hosties volés dans l’église Saint Michel au Havre

Image d'illustration / © Georges Gobet / AFP
Image d'illustration / © Georges Gobet / AFP

Au delà du simple vol d'objet, les catholiques de la communauté paroissiale du Havre sont affectés par ce geste qui atteint leur foi. 

Par Didier Meunier

Vendredi après-midi (29 mai), le curé de la paroisse Saint Michel au Havre s’apprête à donner la communion à l’assistance venue participer à une inhumation.
Il se dirige pour cela vers le tabernacle qui contient le ciboire et les hosties consacrées. A sa surprise, le meuble est vide. Des malfrats se sont en effet emparés du contenu de la petite armoire. 

Le moment du vol n’a pu être défini avec précision : entre 2 célébrations religieuses nous dit-on. C'est-à-dire entre dimanche et vendredi dernier.

Pour les catholiques, il s’agit bien plus que le vol d’un objet à usage liturgique » 

précise Jean-Luc Brunin, l’Evêque du Havre. 
La communauté religieuse qui reconnaît la présence du christ dans l’eucharistie est en effet affectée par ce geste. La valeur marchande du ciboire ne nous a pas été dévoilée. 

En dépit de ce vol, la communauté paroissiale de Saint Michel souhaite toujours laisser ouverte l’église à ceux qui souhaitent s’y recueillir. Elle est ouverte tous les jours de 10 heures à 18 heures. 

Le mois dernier à Montivilliers

Il y a quelques semaines, l’église de Montivilliers avait été le lieu d’une tentative de vol similaire. Là : le tabernacle avait été crocheté proprement mais son contenu n’avait pas disparu. En revanche, des signes cabalistiques avaient été découverts sur la nappe de l’autel.

A lire aussi

Sur le même sujet

Rouen : encore des affrontements

Actualités locales

Les + Lus