Caen, Alençon, Cherbourg : des retraités protestent contre la baisse de leur pouvoir d'achat

Rassemblement de retraités devant la préfecture du Calvados à Caen le 28 septembre 2017 / © Marc Michel / France 3 Normandie
Rassemblement de retraités devant la préfecture du Calvados à Caen le 28 septembre 2017 / © Marc Michel / France 3 Normandie

Quelques centaines de personnes ont manifesté ce jeudi matin dans le cadre de la journée nationale d'action organisée par neuf syndicats de retraités. Ils protestent contre la hausse de la CSG décidée par le gouvernement. Elle se traduira par une baisse de leur revenu.

Par Pierre-Marie Puaud (avec AFP)

Reportage de Sylvain Rouil et Suzana Nevenkic :
A Cherbourg, rencontre avec des retraités inquiets


D'ordinaire, cette journée annuelle de manifestation de retraités réunit, pour le symbole, quelques poignées de militants syndicaux. Mais cette année, les rassemblements ont pris une ampleur inédite. Ce jeudi matin, devant la permenence de la députée de la République en Marche à Cherbourg, devant la préfecture de Caen, ils sont quelques centaines venus dire : "non, nous ne sommes pas des nantis !". Beaucoup ne digèrent pas la baisse annoincée de leurs pensions.

Le rassemblement des retraités à Cherbourg-en-Cotentin (images de Suzana Navenkic)
Manifestation de retraités à Cherbourg


"Il faut savoir qu'un retraité est parti dans des conditions données à un moment précis, avec une certaine durée de cotisation qui donne droit à une pension" explique un représentant syndical cherbourgeois.  "Aujourd'hui, l'état remet en cause ces conditions de rémunération, c'est proprement scandaleux. Et derrière tout ça, il y a la remise en cause des acquis, la sécu et les retraites".

Aujourd'hui, l'état remet en cause les conditions de rémunération, c'est proprement scandaleux


Près de 60% de retraités, soit 8 millions de personnes, seront touchés l'an prochain par l'augmentation de 1,7 point (+26%) du taux normal de la CSG. Cette hausse entraînera une perte de 204 euros par an pour les retraités qui touchent une pension mensuelle de 1.000 euros et de 408 euros pour ceux qui
reçoivent 2.000 euros, selon les organisateurs de la journée (les syndicats de retraités CGT, FO, CGC, CFTC, FSU, Solidaires, FGR, et les associations UNRPA, LSR). La mesure doit servir à compenser la suppression des cotisations chômage et maladie pour les salariés du secteur privé. Cet "effort" est demandé aux "retraités les plus aisés" par Emmanuel Macron pour "récompenser le travail" en redonnant du pouvoir d'achat aux actifs.

Près de 300 retraités ont manifesté devant la préfecture à Caen ce jeudi 28 septembre 2017 / © Marc Michel / France 3 Normandie
Près de 300 retraités ont manifesté devant la préfecture à Caen ce jeudi 28 septembre 2017 / © Marc Michel / France 3 Normandie

 

Sur le même sujet

VIDEO : Thomas Pesquet invité exceptionnel du JT 19/20 de France 3 Normandie

Près de chez vous

Les + Lus