Caen : Le vétéran Yvan Siboni s'est éteint à l'âge de 91 ans

Le caennais Yvan Siboni était un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, membre de la célèbre 2ème Division Blindée du Général Leclerc. A 18 ans, Il avait débarqué le 1er août 1944 à Utah beach, Il s'est éteint à l'âge de 91 ans.
 / © France 2
Le caennais Yvan Siboni était un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, membre de la célèbre 2ème Division Blindée du Général Leclerc. A 18 ans, Il avait débarqué le 1er août 1944 à Utah beach, Il s'est éteint à l'âge de 91 ans. / © France 2

Yvan Siboni faisait parti de la 2e DB du Général Leclerc. Il a débarqué à Utah Beach, le 1er août 1944, avant de libérer Paris. Il résidait à Caen, où auront lieu ses obsèques lundi. De nombreuses personnalités sont attendues au cimetière Saint Gabriel pour lui rendre un dernier hommage.

Par Pauline Latrouitte

Yvan Siboni, sa vie : 


Quand la guerre est déclarée, Yvon Simoni vit en Algérie. Engagé volontaire à 18 ans, il débarque le 1er août 1944 à Utah Beach. Il est canonnier dans la deuxième division blindée du général Leclerc. Commencent alors six mois de combat de la Normandie jusqu'à Strasbourg.

On s'est retrouvé pris dans un engrenage épouvantable. 



Yvan connaît des combats beaucoup plus âpres dans la poche de Chambois et à Écouché. Puis il participe à la libération de Paris."Mon meilleur souvenir". Il part sur le front de l'Est, combat en Lorraine, libère Strasbourg repart se battre dans les Ardennes et dans les Vosges où il est « laissé pour mort » et hospitalisé à Épinal.

Celui qui dit qu'il n'a jamais eu peur, c'est un menteur.

 

REVOIR

le reportage que France Télévisions lui a consacré en 2014, à l'occasion des Voix de la Liberté 

Hommage à Yvan Siboni, vétéran caennais qui s'est éteint à l'âge de 91 ans

Caennais depuis 1963

Yvan Siboni revient à Caen par amour. Il épouse une normande en 1963 et consacrera une partie de sa vie à témoigner auprès des jeunes. Il fut décoré de la légion d'honneur pour le service rendu à la nation.



Sur le même sujet

Rouen : encore des affrontements

Actualités locales

Les + Lus