L'ancien maire de Cabourg reconnait lui aussi Marcel Proust sur le film datant de 1904

© CNC
© CNC

Il n'y a presque plus de doutes, tous les spécialistes assurent qu'il s'agit bien de Marcel Proust sur les images de ce film datant de 1904 et révélé au grand public en février. Tous, y compris Jen-Paul Henriet, l'ancien maire de Cabourg et fin connaisseur de "Balbec". Parole de Proustien.

Par Alexandra Huctin

Nous évoquions le 16 février dernier, les premières images filmées de Marcel Proust, qui avaient été exhumées par un chercheur canadien. La présence de l'écrivain sur ces bobines se confirme.

Redingote et gilet gris, rehaussé d'un chapeau melon. Ce choix vestimentaire ne peut-être que celui de Proust. C'est du moins ce qu'affirment les spécialistes de l'auteur, amoureux de Cabourg et son grand hôtel qui ont vu ce film de mariage datant de 1904, tout dernièrement exhumé par un chercheur quebecquois.

Car à l'époque, il fallait un sacré tempérament pour oser renier le noir et le haut de forme. Mais Marcel Proust, artiste et solitaire, était de ceux là. 

"Quand on voit ce personnage bousculer tout le monde pour descendre vite les marches, en passant sur le côté !" explique Jean-Paul Henriet, "c'est aussi  une preuve d'aplomb". Proust en avait. 


L'ancien maire de Cabourg est sur lui aussi , "à 90 %" d'avoir reconnu l'auteur amoureux des madeleines.

Et puis Marcel Proust était à cette époque ( 1904) malade. son asthme l'obligeait à se faire suivre de très près par de nombreux médecins. Jean- Paul Henriet nous apporte la preuve que le jour de ce mariage, il avait rendez-vous avec l'un de ces docteurs. Et Marcel Proust avait annoncé et même écrit avant les noces qu'il serait obliger de quittter la cérémonies plus tôt. Ce qu'il fait, à priori, en descendant les marches quatre à quatre.





A lire aussi

Sur le même sujet

Architecte un métier en mutation

Près de chez vous

Les + Lus