Biscuiterie Jeannette: la madeleine bio remporte le Trophée du Meilleur produit de l'année

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

C'est une surprise pour les salariés et la direction. Le trophée du meilleur produit 2017-2018 vient de leur être décerné par un panel de consommateurs. Un petit plus de communication qui distingue la dernière recette sortie des fours de l'entreprise de Dénouville: la Madeleine Bio.

Par Sabine Daniel

Il y a deux ans à peine, les fours de l'entreprise ont failli s'éteindre pour toujours. Mais les "Jeannette" comme on les appellaient dans les médias ont résisté et trouvé un nouveau souffle pour leur entreprise.

Un trophée décerné par les consommateurs

La Biscuiterie Jeannette 1850 c'est le nouveau nom de l'entreprise. Le savoir-faire est resté. Les recettes, les packagings ont changé, évolué. Au final, en deux ans, pour séduire la clientèle, l'entreprise a su mettre au point une vingtaine de recettes, trois gammes de produits qui vont de la madeleine toute simple à celles de luxe.
La Madeleine Bio a nécessité un travail de mise au point et de paperasserie plus compliqué car n'est pas labellisé de la petite feuille verte européenne qui veut...Mais aujourd'hui, ce travail nécessaire est récompensé de façon inattendue par le Trophée du Meilleur produit de l'année 2017.
C'est une agence de communication hollandaise Q&A qui organise depuis deux ans, en France, ce concours ouvert à toutes les entreprises et pour lequel les consommateurs sont amenés à s'exprimer. 
Même si on ne connait pas les retombées exactes d'un tel trophée, qu'importe, la distinction est toujours bonne à prendre. Georges Viana, le président de SAS Jeannette 1850 le concéde: "On a fait un bon produit, on a fait le bon choix".

une usine toute neuve pour la rentrée

Le succès est au rendez-vous.  Et du coup, les "Jeannette" vont pouvoir réaliser leur rêve collectif: investir dans une nouvelle usine. France 3 Normandie Caen est la première télvision a filmer l'endroit. A Colombelles, dans le Calvados, dans un hangar de 3000m2, les techniciens s'activent pour préparer l'arrivée des machines et commençer à installer la nouvelle chaine de production. Le four venu du Danemark vient d'être livré. Dans quelques mois, ici, on pourra produire jusqu'à 5 à 6 tonnes par jour de madeleines artisanales. 
Le rêve des Jeannette est en train de devenir une réalité. 

Reportage de Catherine Berra et Gwenaelle Louis avec la participation de Georges Viana, président de SAS Jeannette 1850

La Madeleine Bio de Jeannette récompensée






Sur le même sujet

Interview d'un militant de Greenpeace

Près de chez vous

Les + Lus