Aunay-sur-Odon : il ouvre un refuge pour chiens abandonnés et maltraités

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

40.000 chiens et chats seraient abandonnés chaque été en France. C'est donc avec un très bon timing que la réouverture du refuge d'Aunay-sur-Odon vient d'êre annoncée. Le nouveau propriétaire est c'est un ancien policier, passionné par la cause animale.

Par David Frotté

Stéphane Lamart est un Parisien.
L'association "pour la défense des droits des animaux" qu'il a crée à son nom est basé là-bas, à Fresnes (94).

Mais c'est bien en Normandie qu'il vient d'ouvrir son premier refuge. A Aunay-sur-Odon, à mi-chemin entre Caen et Vire (14).

Une seconde vie pour cet endroit, crée en 1988 à l'initiative de Marie-Joseph Laignel et son mari.
3.500 chiens sont passés par chez eux, tous adoptés par la suite.

Le Refuge des Orphelins, c'est son nouveau nom, connait donc un nouveau propriétaire, deux ans après sa fermeture.

Le reportage de Jean-Yves Gélébart et Charles Bézard, 

Refuge des Orphelins


Stéphane Lamart a fait un large appel au dons pour trouver les 141.000 euros nécessaires à la transaction. Pareil pour les 100.000 euros de travaux faits depuis pour refaire les boxes, aménager un terrain d'agility et un espace de promenade.

Le voilà désormais à la tête de 6.000 m², deux maisons et 40 boxes.

Un mois après l'arrivée des premiers chiens, le refuge en compte une trentraine.



Reste maintenant à trouver des bénévoles pour s'occuper d'eux.

Des dons sont également les bienvenus pour financer les futurs projets comme construire une chatière, mais aussi accueillir des animaux de ferme, des moutons ou encore des chèvres...

Mobilisation à Caen

Une marche était organisée aujourd'hui à Caen par la Société protectrice des animaux, avec un stand d'information toute l'après-midi rue Saint-Pierre.
Le but est évidemment de sensibiliser la population aux abandons d'animaux de compagnie pendant l'été.

40.000 chiens et chats seraient abandonnés chaque année à la même période, dont 10.000 recueillis par la SPA.

A lire aussi

Sur le même sujet

Yoga : riez de bon cœur !

Près de chez vous

Les + Lus