Live betting, Débarquement à l'UNESCO et portrait chinois de Caen-la-Mer: c'est Net et Normand !

Notre rubrique télé Net et Normand s'intéresse cette semaine à la mobilisation du monde du cheval contre les paris sportifs en direct, le classement des plages normandes au patrimoine mondial de l’UNESCO et un questionnaire adressé aux habitants de Caen-la-mer.

Par Net et Normand

Tous les lundi, dans votre édition régionale, notre rubrique Net et Normand vous emmène sur la toile voir comment on parle, de façon décalée ou non, de notre belle région. Cette semaine, coup de projecteur sur deux mobilisations.

Le monde du cheval se cabre

La première c'est celle du monde du cheval contre les paris sportifs en direct. L’expérimentation du "live betting" a commencé dans certains points de vente de la Française des jeux. Sur internet, les professionnels de la filière cheval organisent la contre-attaque. Pour protester contre cette concurrence au PMU et donc indirectement à toute la filière cheval, une pétition en ligne a rassemblé un peu plus de 9.000 signatures sur le site Mes opinions.

A l'initiative de cette pétition, Thibault Lamare, un entraineur de trotteurs installé dans le Calvados. Il a monté un comité de réaction avec un compte twitter et facebook. Une manifestation est prévue ce mercredi 29 mars. La mobilisation est forte sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnalités du monde équestre, comme la cavalière normande Pénélope Leprévost, ont pris position.


La Normandie débarque à l'UNESCO ?

Autre pétition en ligne, celle soutenant le classement des plages du Débarquement au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le cap des 48 000 signatures a récemment été atteint. Parmi ces soutiens, ceux de l'ancien gouverneur du Kentucky ou celui du maire d'Hiroshima.

Le 27 avril prochain aura lieu la troisième et dernière audition devant le Comité national des biens français au Patrimoine mondial. En cas d’avis favorable, le gouvernement français pourra alors officiellement déposer le dossier de candidature des Plages du Débarquement auprès de l’UNESCO. Ce dépôt n'interviendra pas avant le mois de janvier 2018. Il reste donc encore plusieurs mois pour signer cette pétition.

Un portrait chinois de Caen-la-Mer

Une démarche originale pour finir avec ce questionnaire que Caen-la-Mer propose à ses 265 000 habitants. La communauté urbaine leur demande de dresser son portrait, un portrait chinois en quelque sotre puisque chacun est libre de la décrire par un aliment, une matière, un son ou un emblème. Objectif: obtenir un portrait «plus immateriel, plus humain, sensible » pour « nourrir la stratégie collective qui commence à se dessiner ». Tout un programme même si cela semble un peu abstrait. Le questionnaire est disponible jusqu'au 30 avril sur le site internet de Caen-la-Mer.

Un numéro de Net et Normand préparé par David Frotté

Sur le même sujet

VIDEO : un employé de la ville du Havre condamné pour détérioration de biens publics.

Près de chez vous

Les + Lus