Patrice Garande réagit à la colère des supporters du Stade Malherbe de Caen

Patrice Garande met en garde les spectateurs mécontents : "il y a des choses que je ne tolérerai pas". / © France 3 Normandie
Patrice Garande met en garde les spectateurs mécontents : "il y a des choses que je ne tolérerai pas". / © France 3 Normandie

La défaite concédée ce samedi soir face à Montpellier (0-2) promet une fin de saison très compliquée au Stade Malherbe de Caen qui ne compte plus qu'un point d'avance sur la place de barragiste. Certains spectateurs en colère ont encore réclamé la démission de l'entraîneur Patrice Garande.

Par Pierre-Marie Puaud

La défaite concedée par le stade Malherbe ce samedi soir sur son terrain n'a pas vraiment été du goût des supporters, et c'est peu dire. Les stadiers ont du former un cordon de sécurité afin de protéger la sortie des joueurs (quand le bus du club de Montpellier est passé sous les applaudissements...). Et une fois encore, les appels à la démission de Patrice Garande son descendus des tribunes.
 


Lors de la conférence de presse d'après-match, l'entraîneur du Stade Malherbe a adressé une réponse en forme" d'avertissement : "Il y a des gens qui demandent ma démission. Cela ne me fait pas plaisir, ce n'est pas cela qui va m'abattre ou me faire renoncer, au contraire, ça me motive" explique Patrice Garande. "J'ai toujours dit le bien que je pense des supporters. Après, ils disent ce qu'ils veulent. Mais quand le match est fini, ils n'ont pas tous les droits. Il ne faut pas que ça déborde. Il ya des choses que je ne tolererai pas".

Patrice Garande répond aux supporters
 

Patrice Garande : il y a des choses que je ne tolererai pas"


Finalement, Patrice Garande a discrètement quitté le stade par une porte dérobée, évitant soigneusement la colère du public, ce qui a inspiré ce commentaire de We Are Malherbe, des supporters toujours facétieux, même dans la défaite :
 

 

Sur le même sujet

Café Moustache

Près de chez vous

Les + Lus