Des élèves de CM2 reinventent les Quatrans grâce au minicitylab de la Maison de l'architecture

Réenchanter le quartier des Quatrans à Caen. C'est la mission confiée  par des architectes à des enfants de classes primaires. C'est ce qui s'appelle un mini-citylab, ou laboratoire d'idées pour réveiller l'urbanisme.

Par Stéphanie Lemaire & C. G.

Inciter les enfants à porter un regard sur leur environnement urbain, et même plus : les faire participer à un projet d'amélioration d'un quartier de la ville de Caen. C'est l'objectif que se sont fixé des architectes de Territoires pionniers et de la maison de l'architecture, ils ont encadré 8 classes de Caen pendant plusieurs mois.
Ce projet, Stéphanie Lemaire, Carole Lefrançois et Joss Minfir l’ont suivi depuis sa genèse. Récit de cette aventure en quatre étapes.

► Suivre les activités de Territoires pionniers sur leur site et sur Facebook

D'abord, une visite dans le quartier des Quatrans

Pour les enfants de CM2 l’école Reine mathilde de la Guérinière, tout a commencé en décembre 2016 par une rencontre avec une architecte : Elisabeth Taudière. C’est dans le froid de l’hiver, au cœur de la place des Quatrans, à Caen, que les enfants ont commencé à jouer aux urbanistes. Et déjà, les idées germent pour redonner vie au quartier : des jeux, des bancs, de la couleur et "moins de voitures dans les parkings, pour faire des choses meilleures"...
Mini cytilab d'élèves de CM2 pour redonner vie au quartier des Quatrans à Caen [feuilleton 1 sur 4 juin 2017]

Intervenants :
Selim
Favour
Cherefieh
Elisabeth Taudière, architecte Territoires Pionniers - animatrice Minicity Lab

 

Et la salle de classe devient un laboratoire d'idées

Janvier 2017, après avoir sélectionné ce qui leur plaît ou déplaît dans le quartier, les enfants imaginent maintenant des solutions pour redonner vie à la place Letellier, au centre des Quatrans. Crayons de couleur en main, ils dessinent des espaces, croquent leurs concepts, détaillent les futurs objets de la rue : poubelles lumineuses, statues de ménage
 

Mini cytilab d'élèves de CM2 pour redonner vie au quartier des Quatrans à Caen [feuilleton 2 sur 4 juin 2017]

Intervenants :
Océane
Jarod
Aya
Salim
Anne-Sophie Roux, enseignante en CM2
Nadine Portier, designer pour Minicity Lab

 

Du rêve à la réalité

C'est Nadine Portier, designer, qui est chargée de matérialiser les idées émises par les enfants. Elle doit trouver le juste milieu entre les désirs des enfants et son propre talent d'artiste designer. Un travail de longue haleine, contraint par la réalité et doublé des cadres du cahier des charges. Les rencontres avec les élus, les services techniques et les habitants du quartier amènent à revoir certains projets. 
 

Mini cytilab d'élèves de CM2 pour redonner vie au quartier des Quatrans à Caen [feuilleton 3 sur 4 juin 2017]

Intervenants :
Nadine Portier, designer
Nicolas Monnot, services techniques de la ville de Caen

 

Et à la fin, c'est le quartier qui gagne

Une fois les projets et maquettes validés, tout le monde se retrouve, enfants et professionnels pour construire à l'échelle 1 les maquettes de Nadine. Le pavillon de Normandie devient alors un joli chantier où cohabitent quatre ateliers de fabrication : l'atelier plâtre, l'atelier du papier peint, l'atelier guirlandes et l'atelier hôtels à insectes. 
Puis vient le jour tant attendu de la mise en place des productions sur les murs, dans les arbres ou les bosquets. Le 23 juin 2017, le minicity lab se termine avec l'inauguration de la place des Quatrans mais l'histoire ne s'arrête pas là..

► Plus de photos et d'infos sur le site Minicitylab

Mini cytilab d'élèves de CM2 pour redonner vie au quartier des Quatrans à Caen [feuilleton 4 sur 4 juin 2017]

Intervenants :
Dylan
Salim
Nadine Portier, designer du minicity lab "Réenchanter le monde"
Laetitia Lecoq, mère d'Océane
Alice Langlois, mère de Louca
Berlise Milandou, mère d'Excausé
Chéréfié

 


Epilogue...

Cette initiative de minicity lab a été récompensée par un prix international de l'architecture : Les Cubes d'Or. Elisabeth Taudière l'architecte qui a porté le projet, ira chercher le prix à Séoul en septembre. Le commentaire du Jury est très élogieux : ”The minicitylab is an example to learn from. It involves the children in a process of revitalization of national soul. It highlights specific characteristics of architecture and urban design. This model can be adopted by municipalities all over the world”.

Le minicitylab est un exemple à suivre. Il implique les enfants dans un processus de dynamisation de l’esprit civique, mettant en évidence les caractéristiques de l’architecture urbaine. Un modèle qui peut être adopté par d’autres collectivités partout dans le monde.


Le Prix UIA Les Cubes d’Or Architecture & Enfants récompense les personnes et/ou les organisations qui développent la connaissance de l’architecture ciblée vers les jeunes et les enfants - de la maternelle jusqu’à 18 ans révolus -, et qui les aident à comprendre la conception architecturale et les différents processus d’élaboration de leur l’environnement. Le Prix UIA Les Cubes d’Or Architecture & Enfants n’est pas un concours pour lequel les participants conçoivent spécialement une proposition ou un projet. Il récompense une activité, des événements et des productions réalisées ou en cours dans la période des 3 ans située entre les Congrès des Architectes de l’UIA.

Le Conseil International des Architectes Français (CIAF), Section Membre de l’Union Internationale des Architectes (UIA) a organisé l’appel aux projets au niveau national.

Sur le même sujet

Du nouveau pour le contournement de Rouen ?

Près de chez vous

Les + Lus