Caen: après le mic-mac des admissions post-bac, les inscriptions prolongées à la fac

A Caen, les inscriptions en première année sont prolongées jusqu'au 21 juillet
A Caen, les inscriptions en première année sont prolongées jusqu'au 21 juillet

Alors que le système informatique d'admission post-bac connait des ratés cette année et que 87 000 étudiants sont toujours en attente d'une place, les inscriptions à l'université de Caen sont prolongées jusqu'au 21 juillet.

Par CM et TC

"C'est une année sous tension à l'échelle nationale et l'université de Caen n'y échappe pas malheureusement", reconnaît Karim Sallhi, le vice-président en charge des formations. Depuis deux ans les facs françaises doivent accueillir près de 40 000 nouveaux étudiants. Et cette tendance devrait se poursuivre selon les spécialistes jusqu'en 2022. "40 000 étudiants, c'est la taille d'une université moyenne. Il faudrait une université de plus chaque année pour absorber ce surplus d'étudiants qui arrive". A Caen, on recensait 24 900 étudiants en 2015. Ils sont aujourd'hui plus de 29 000.

Conséquence de cet afflux de néo-bacheliers dans le circuit éducatif supérieur, les "ratés" de la plateforme informatique d'admission post-bac. Ou tout du moins les frustrations qu'elle engendre, faute de pouvoir répondre à la demande. Ils seraient près de 87 000 bacheliers à attendre encore une place en fac. Ainsi, nous vous avons récemment raconté l'histoire de Titouan, un jeune Granvillais ayant décroché la mention Très Bien...mais pas son admission en STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives). 

Granville : pas d'admission post bac (APB) pour ce bachelier mention très bien - France 3 Normandie

Pour une partie des nouveaux bacheliers, le vendredi 14 juillet marquait une étape décisive pour leur avenir : la dernière selection du système d'admission post-bac. A Granville, malgré sa mention très bien au bac, Titouan ne pourra pas suivre les études de son choix.


Actuellement les inscriptions battent leur plein à l'université de Caen. "On va accueillir 5000 néo bacheliers et on les incite fortement à s'inscrire en ligne", explique Christine Houllegatte, responsable des inscriptions à l'université de Caen Normandie. Compte tenu des tensions suscitées par le système APB, les inscriptions sont prolongées jusqu'au 21 juillet. Mais cette rallonge de temps ne résoudra pas tous les problèmes.

Tout le monde veut être prof de sport ?

Le vice-président de l'université de Caen reconnait une tension particulière cette année sur les STAPS ainsi que sur les sciences de l'éducation (sur la quarantaine de parcours de formation que propose l'université en première année). "Jusqu'à présent, on arrivait à satisfaire au moins les étudiants qui avaient mis telle ou telle filière en premier voeu". Cette année, 68 étudiants ayant choisi les sciences de l'éducation et 98 les STAPS n'ont pas pu avoir de place à Caen. "Les sciences de l'éducation sont souvent prises pour le concours de professeur des écoles ou pour accéder aux filières du travail social. Mais ce n'est pas la seule façon d'accéder à ces deux filières", tient à souligner Karim Sallhi. 

Des nouvelles licences pour faciliter la réorientation

Selon lui, outre la question de moyens des universités, se pose aussi celle de la "bonne" orientation, un question "primordiale". Et compliquée. "Se projeter dans un avenir d'étude supérieure, dans un projet professionnel, c'est difficile", admet le vice-président de l'université, "La difficulté pour nous c'est d'apporter la bonne information aux familles et aux lycéens". La bonne information, c'est déjà expliquer qu'une réorientation est possible. L'université de Caen traite chaque année plus d'un millier de demandes. "Ce droit à l'erreur existe", affirme Karim Sallhi.

Et pour faciliter cette possibilté de réorientation, l'université de Caen va "déployer à la rentrée une nouvelle offre de licences générales qui vont être construites sur un principe de spécialisation progressive, c'est à dire davantage de matières en 1ère année, ce qui permettra aux étudiants de changer de mention entre la 1ère et la 2ème année sans perdre le bénéfice des acquis passés".

Si les inscriptions en première année s'achèveront le 21 juillet, pour les autres étudiants, de la deuxième année jusqu'au doctorat, elles se poursuivront jusqu'à la fin du mois de septembre.

Caen: après le mic-mac des admission post-bac, les inscriptions prolongées à la fac

Reportage de Thierry Cléon et Jean-Michel Guillaud
Intervenants:
- Christine Houllegatte, responsable des inscriptions à l'université de Caen Normandie
- Karim Salhi, vice-président de l'université de Caen Normandie en charge des formations




Sur le même sujet

Hommage Alexia Caen

Près de chez vous

Les + Lus