Les futurs trains normands se dévoilent en réalité virtuelle à la Foire de Caen

Sur la Foire de Caen, il est possible visiter les futurs trains normands via un casque de réalité virtuelle
Sur la Foire de Caen, il est possible visiter les futurs trains normands via un casque de réalité virtuelle

Le 24 novembre dernier, la Région Normandie a commandé auprès de l'entreprise Bombardier de 40 Omneo Premium, les futurs trains qui circuleront sur les lignes normandes en 2020. Le public peut les découvrir via une visite virtuelle à la foire de Caen.

Par CM

Pour l'instant, ils sont virtuels, mais promis, assure-t-on du côté de la Région, ils circuleront sur les lignes normandes en 2020. Pour vanter la modernité de ses futurs trains, la Région Normandie a décidé d'utiliser une technologie en vogue, un casque de réalité virtuelle que peuvent endosser les visiteurs de la Foire de Caen. "On permet à partir de maintenant à tous les Normands de voir quels sont les trains  que la Région Normandie a commandé, de pénétrer à l'intérieur, de se promener à l'intérieur", explique Jean-Baptiste Gastinne, vice-président de la Région Normandie.

Reportage de Marie-Charlotte Roupie et Marion Lompageu
Les futurs trains normands se dévoilent en réalité virtuelle à la Foire de Caen


Durant la campagne des régionales, Hervé Morin avait fait du chemin de fer l'un de ses chevaux de bataille. Et il est vrai que dans la région, le "cheval vapeur" occasionnait bien des soucis et désagréments aux usagers normands. A l'image de la ligne Paris-Caen-Cherbourg, où le quotidien des habitués est plutôt duraille

Quatre mois après son élection, le nouveau président signait au Mont-Saint-Michel avec Manuel Valls, alors premier ministre, une convention transférant la gestion de cinq lignes à la Région: Paris-Caen-Cherbourg/Trouville-Deauville, Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Granville, Paris-Evreux-Serquigny et Caen-Le Mans-Tours. 

En contrepartie de la gestion de lignes accusant, selon la SNCF, un déficit de 30 à 35 millions d'euros, la Région bénéficie d'une enveloppe d'un un plan global de 1,5 milliards d'euros financés par l'Etat et la SNCF pour rénover la Normandie ferroviaire, dont 720 millions d'euros pour de nouvelles rames remplaçant les Corails vieux de 40 ans. Le 24 novembre 2016, la Région passe officiellement commande de 40 trains Omnium Premium auprès de l'entreprise Bombardier.


Selon la région, le quotidien des voyageurs normands devraient radicalement changer en 2020. "Ce sont des trains pensés parce qu'on a fait une enquête auprès des Normands il y a un an pour leur demander ce qu'ils voulaient", explique Jean-Baptiste Gastinne, "Ils nous ont dit qu'ils voulaient plus de confort, des trains connectés avec du Wifi, avec plus de services, plus d'équipement à bord et on répond à leurs attentes".

Les futurs trains normands



Rendez-vous en 2020, cette fois-ci dans le réel pour voir si les promesses, comme les trains, arrivent enfin à l'heure. en attendant, la Foire de Caen se poursuit jusqu'au 24 septembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

les 20 ans de l'association Mase

Près de chez vous

Les + Lus