Meurtre de Luc-sur-Mer: une connaissance de la victime mise en examen

© A. Misery
© A. Misery

Le meurtre d'un maraîcher à Luc-sur-Mer ( Calvados) s'éclaircit: un homme d'une trentaine d'années a été mis en examen et incarcéré.  

Par Stéphanie Potay

L'homme mis en examen aurait reconnu les faits. Ceux qui auraient conduit au meurtre d'un maraîcher le 5 mai, à Luc-sur-Mer, dans le Calvados. Ce maraîcher avait été retrouvé mort à son domicile. Le suspect est âgé d'une trentaine d'années, il s'agit d'une connaissance de la victime. Selon la Procureure de la République de Caen, Carole Etienne, il aurait reconnu les faits et évoqué un vol qui aurait mal tourné. Le maraîcher assassiné est mort suite à des coups de crosses de fusil qu'il a reçu en pleine tête. Le prévenu a été mis en examen pour meurtre ayant pour objet de faciliter un délit. Il a été placé en détention provisoire.

La version du suspect cohérente selon les enquêteurs

Le 5 mai, à 8 h, un corps sans vie est retrouvé derrière une ferme à proximité d'un hangar, on retrouve aussi un fusil brisé en plusieurs morceaux avec une cartouche percutée ... L'autopsie démontrera que la mort est causée par plusieurs coups de crosse portés à la tête. Dans sa déclaration,  le suspect interpellé dit avoir agi seul et raconte s'être rendu chez la victime à pied pour commettre un vol. Alors qu'il explorait une armoire dans le hangar de la victime, entre 23h30 et une heure du matin, dans la nuit du 4 au 5 mai, il a été surpris par la victime alors qu'il tentait de dérober un fusil, un coup serait parti tout seul sans toucher le maraîcher mais ce sont des coups de crosses qui ont entraîné la mort.  La version du suspect est cohérente selon les enquêteurs. Le suspect est connu de la Police et de la Justice pour des faits d'atteinte aux biens. Selon son avocat, le suspect a des problèmes d'alcool.

Reportage Franck Bodereau et Charles Bézard:

reportage luc-sur-mer



 



Sur le même sujet

Dieppe fait la promotion de la filière pêche

Près de chez vous

Les + Lus