Deux frères d'Hérouville-Saint-Clair, fichés S, en liberté malgré le non-respect de leur contrôle judiciaire

© MAXPPP
© MAXPPP

Deux frères d'Hérouville-Saint-Clair (14) ont été laissés en liberté par le juge des libertés et de la détention, malgré un non-respect de leur contrôle judiciaire. Le Parquet a interjeté appel. Les deux hommes âgés de 20 et 23 ans sont mis en examen depuis décembre 2015 après un départ en Syrie.

Par L.A.

Les deux frères du Calvados sont mis en examen depuis décembre 2015, après un voyage en Syrie et ont été laissés libre sous contrôle judiciaire. C'est à dire que jusqu'à leur comparution devant le tribunal, ils sont soumis à un certain nombre de mesures qu'ils doivent respecter.

Parmi ces mesures, ils s'étaient vu interdire tout contact avec certaines personnes. Or les deux hommes n'ont pas respecté cette "clause". Le 17 aout, des policiers ont donc été mandatés pour les interpeller. Le juge d'instruction de Paris a demandé leur placement en détention, comme le prévoyait la mise sous contrôle judiciaire. Le juge des libertés et de la détention a estimé que le dossier ne justifiait pas une révocation du contrôle judiciaire. Le Parquet a fait appel immédiatement de cette décision.

Les deux hommes fichés S depuis deux ans sont considérés comme dangereux et proches de la mouvance radicale. Ils sont notamment soupçonnés de s'être rendus en Syrie en 2014 et d'avoir organisé une soirée en hommage d'un djihadiste français mort en Irak. 

Sur le même sujet

Rouen : encore des affrontements

Actualités locales

Les + Lus