“J'ai eu Youssef El Arabi au téléphone, il m'a conseillé tout de suite de venir à Caen”

© Bodereau
© Bodereau

Il est à Caen depuis quelques jours, et déjà, Youssef Aït Bennasser sera sur la feuille de match dimanche à Lille. Un match que les caennais ne peuvent pas perdre. Ils sont 16 è au classement de Ligue1 Conforama et ont un réel besoin de gagner pour inverser la vapeur et reprendre confiance.

Par Alexandra Huctin

Il va faire le déplacement au stade pierre Mauroy en titulaire, quelquesjours seulement après son arrivée .
Présenté en conférence de presse pour la première fois , le franco-marocain de 21 ans, formé à Nancy est apparu bien déterminé et heureux d'être là. Il faut dire qu'il connait bien un autre international marocain, originaire d'Hérouville, qui a fait le bonheur du stade d'Ornano : Youssef El Arabi. Ils se téléphonent régulièrement (El Arabi est au Qatar en ce moment).

"J'ai eu Youssef El Arabi au téléphone, il m'a conseillé tout de suite de venir à Caen", a t-il expliqué aux journalistes lors de cette première conférence de presse. En contrat avec Monaco, Youssef Aït Bennasser est prêté pour un an au Stade Malherbe Caen. 


"Il (NDLR :  Youssef)  va nous apporter une touche technique et dans l'impact au milieu", explique le coach Garande tout sourire à 48 heures de la 3è journée de Ligue 1.

Il faut dire que son mercato a pris un beau tournant en cette fin de semaine. Et il espère bien avoir de quoi devenoir "efficace".
Car il aurait déjà fallu l'être face à Saint-Etienne, le week-end dernier. Et il n'y a plus de temps à perdre.

Les caennais sont 16 ème. Le résultat de dimanche, à Lille, sera important.


"Malgré les absences, le Losc a un effectif largement suffisant pour compenser ces blessures", avance un Patrice Garande réaliste . 


Et la semaine prochaine sera une nouvelle fois sous le signe de la nouveauté. Jan Repas, le petit prodige slovène que le SMC se félicite d'avoir déniché doit arriver lundi, sur les pelouses de Venoix, pour son premier contact avec l'équipe. 
Nul doute que les supporters seront nombreux dans l'espace qui leur est réservé, piqués par la curiosité. Mais n'attendez pas d'échanges avec le jeune homme qui a besoin d'un peu de temps pour apprendre quelques mots de français. A moins de vouloir échanger avec lui en anglais.  
"welcome, Jan !!! "

Le sujet de Jean-Yves Gélébart et Franck Bodereau :


Nouveau milieu offensif du SMC



Et déjà les supporters se défoulent sur les réseaux sociaux avec des jeux de mots tirés du patronyme de la future star du club, pourtant tant attendue. Qui aime bien châtie bien :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Café Moustache

Près de chez vous

Les + Lus